Grosse désillusion pour l’Amiens SC

Amiens SC
MaxPPP

Malgré les titularisations de Bamba, Dossevi et Pavlovic, trois de ses quatre dernières recrues, l’Amiens SC a affiché un visage toujours aussi apathique à l’occasion de sa défaite contre Rodez (0-1), la quatrième en sept sorties depuis le début de la saison. 

Dossevi sort sur blessure

De l’espoir au désespoir, il n’y a qu’un pas que l’Amiens SC a mis moins de quarante-cinq minutes à franchir. Alors que Philippe Hinschberger souhaitait voir son équipe enfin lancer sa saison, c’est Rodez qui confirmait son bon départ en donnant une leçon de prestation collective aux Picards. Après avoir subi l’entrain des locaux dans le premier quart d’heure, voyant Badji perdre son duel face à Mpasi (10e), les Ruthénois prenaient progressivement l’ascendant au milieu de terrain et parvenaient à approcher les cages de Gurtner.

Il fallait même un miracle pour que Rodez n’ouvre pas la marque après une perte de balle de Lachuer dans sa propre moitié de terrain. Lusamba puis Pavlovic repoussaient sur leur ligne une tentative adverse (19e). Dans la foulée, Bamba lançait un contre-éclair ponctué par une tentative hors cadre de Gomis. Unique motif de satisfaction d’un premier acte voyant Dossevi sortir sur blessure, l’ailier prêté par Nantes manquait de peu le cadre à la conclusion d’un rush individuel depuis le côté gauche de l’attaque (39e). Trop prévisible devant et particulièrement fébrile derrière, l’Amiens SC avait concédé l’ouverture du score quelques minutes plus tôt.

Si Bardy ne cadrait pas sa tête à la réception d’un coup franc de Boissier, Danger ne laissait pas passer sa chance en coupant au premier poteau le centre tendu d’Obiang (0-1, 34e). Loin des attentes suscitées, les Amiénois étaient pourtant tout proches d’égaliser juste avant le retour aux vestiaires, lorsque Fofana reprenait un coup franc de Lachuer dans le petit filet extérieur de Mpasi (45e+3). Le tout avant un deuxième acte digne d’un match amical voyant Fofana ne pas parvenir à ponctuer un bon une-deux avec Benet (73e) et Tolu butait sur le gardien ruthénois dans le temps additionnel (90e+1).

Avec une équipe pourtant fortement remaniée, l’Amiens SC n’est pas parvenu à faire mieux que depuis le début de saison et a même déjà refroidi les ardeurs des ses supporters, désireux d’assister à un nouveau départ qui se fera encore attendre. Le tout alors que sept journées ont déjà été disputées et les espoirs de top 5 sans doute déjà envolés.

Romain PECHON

AMIENS SC – RODEZ : 0-1 (0-1)

7ème journée de Ligue 2 BKT

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Rainville

But : Danger (34e)

Avertissements : Lachuer (21e), Lusamba (42e) pour Amiens ; Depres (54e), Rajot (74e) pour Rodez

Amiens SC : Gurtner – Alphonse, Fofana (2), Pavlovic, Sy (Lahne, 87e) – Lachuer (Fofana, 62e) , Lusamba (c.) – Dossevi (Diakhaby, 36e), Gomis (Benet, 62e), Bamba – Badji (Tolu, 62e)

Remplaçants : Thuram (g.), Mendy, Fofana (6), Benet, Diakhaby, Tolu, Lahne

Entraîneur : Philippe Hinschberger

Rodez : Mpasi – Malanda, Chougrani, Bardy – Buades, Leborgne (Rajot, 66e), Danger (Zidane, 87e), Obiang (Celestine, 87e) – Boissier – David (Kerouedan, 66e), Depres (Bonnet, 59e)

Remplaçants : Secchi (g.), Celestine, Zidane, Ouammou, Rajot, Bonnet, Kerouedan

Entraîneur : Laurent Peyrelade

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 Commentaires

  1. J’ai du mal à comprendre ,depuis la première journée lachuer et titulaire .est ce un choix de l’entraîneur, on peu se poser des questions .il ne fait que des erreurs de placement ou des passes à l’adversaire ,comment peut-on le mettre titulaire