ex-LOSC : Fin de carrière pour Hatem Ben Arfa ?

Hatem Ben Arfa LOSC
Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Sous contrat avec le LOSC entre janvier et juin de cette année, Hatem Ben Arfa est aujourd’hui sans club. La fin d’une carrière aux éternelles promesses ? 

Avec 7 petites apparitions pour aucun impact dans le jeu, il est peu dire qu’Hatem Ben Arfa ne laissera pas une empreinte indélébile dans les rangs lillois. Arrivé en grandes pompes lors du dernier mercato hivernal après un choix du coeur du président Létang – qui l’avait connu au PSG puis à Rennes – le natif de Clamart s’est surtout distingué par ses sorties médiatiques malheureuses à l’encontre de l’ex-coach du LOSC Jocelyn Gourvennec, que par ses performances footballistiques. Résultat des courses, à maintenant 35 ans, HBA reste sur un échec sportif et disciplinaire dans le Nord, qui pourrait le contraindre à conclure une carrière longue de 18 ans cet Été.

Un profil (trop) risqué

Bien que son talent ne sera jamais remis en question par les connaisseurs du ballon rond, le profil d’Hatem Ben Arfa semble en effet trop peu correspondre aux attentes d’un club de football ambitieux aujourd’hui. Incapable d’être régulier depuis sa saison 2015-2016 passée sous les couleurs de l’OGC Nice, l’attaquant aux 6 titres de champion de France traîne une réputation plus ou moins justifiée de fauteur de troubles dans le vestiaire, de quoi, évidemment, freiner plus d’un recruteur à l’occasion de cette fenêtre estivale des transferts.

Alors qu’il n’affiche pas une grande motivation à retrouver les terrains au plus vite sur ses réseaux sociaux (aucun post en rapport avec le sport depuis Avril dernier), il y a fort à parier qu’Hatem Ben Arfa nous laissera donc un goût d’inachevé à jamais. A Lille, on attend notamment beaucoup de la nouvelle recrue Rémy Cabella, arrivée pour prendre sa suite. Alors que les bookmakers offrent jusqu’à 650€ pour une place du LOSC dans le Top 5 cette saison, comme par exemple Unibet et ses 200€ de freebets offerts via SportyTrader, son apport ne sera certainement pas de trop. En espérant qu’il soit nettement supérieur à celui d’Hatem Ben Arfa ces derniers mois. Premiers éléments de réponse dans les semaines à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *