Yannick Cahuzac (RC Lens) : « Répondre à la hauteur de toutes les attentes »

Yannick Cahuzac RC Lens
NorbertScanella/PanoramiC/Imago

Titulaire lors des deux dernières sorties en raison de l’absence de Cheick Doucouré, suspendu, le capitaine lensois Yannick Cahuzac s’attend à un match très compliqué contre Lille et espère que le RC Lens pourra être à la hauteur des attentes de ses supporters lors du derby. Entretien.

Que pensez-vous de Lille ? Pensez-vous que vous pourrez exister dans ce derby cette saison ?

J’ai regardé Lille-Wolfsburg. Je trouve que Lille reste costaud. Après, est-ce qu’on pourra exister ? Je l’espère en tout cas. Chaque match a sa vérité, chaque saison aussi. On va affronter le champion de France donc à nous d’être costaud et se servir de notre passé pour répondre présent.

Sur quoi avez-vous progressé pour mieux aborder ces derbys ?

On a tous déjà un an de plus dans les jambes et une saison de Ligue 1 de plus. On est beaucoup plus mature que la saison passée. J’espère qu’on arrivera à le prouver samedi contre Lille. On a déjà des automatismes qu’on a travaillés l’année passée qu’on a plus besoin de travailler cette année, on est plus dans les perfectionnements. On se connaît beaucoup plus et on a certaines certitudes. Après, je pense que ce sera un tout autre match que les deux derniers derbys qui se sont passés l’an dernier. On aura notre public et je pense que ça sera un atout assez important pour nous. J’espère qu’on arrivera à répondre à la hauteur de toutes les attentes, en tout cas, on fera tout pour.

Comment avez-vous vécu la séance d’entraînement d’hier devant plusieurs milliers de personnes ?

C’était assez exceptionnel de s’entraîner devant autant de monde, surtout à Bollaert, on n’avait plus l’habitude. Ça nous montre toute l’attente qu’il y a autour de ce match pour nos supporters et c’était super de pouvoir s’entraîner devant eux. Après, on est très serein, on est dans notre bulle et on essaie de se concentrer sur notre jeu. Il ne faut pas jouer le match avant, ni après, il faut répondre présent le jour J.

L’ambiance exceptionnelle va pouvoir permettre à l’équipe d’en faire un peu plus…

Oui, mais c’est quelque chose dont le coach avait déjà parlé face à Lorient et Saint-Étienne. On a la chance d’avoir un public qui répond présent, peu importe l’équipe qu’on reçoit. Ils sont toujours derrière nous. Je pense que ça, on l’a intégré. C’est vraiment quelque chose de bénéfique pour nous. Ce n’est pas quelque chose qui peut nous handicaper, au contraire. C’est sûr que c’est un derby, il y a beaucoup d’attente, mais ça chantera autant que contre Lorient et Saint-Étienne. C’est vraiment un vrai plus et je pense que ça peut faire la différence cette année.

On joue quand même le champion de France en titre. Je pense qu’ils sont vraiment favoris.

Avez-vous trouvé des similitudes entre les derbys corses et ceux du Nord ?

On n’a pas eu la chance de les vivre avec des stades pleins l’an dernier, mais au niveau de la passion, on sent qu’il y a une attente énorme. Il y a une vraie rivalité entre les deux clubs. Après, je pourrais sûrement répondre à cette question après samedi pour vous dire si c’est plus intense un Lens – Lille plutôt qu’un Bastia – Ajaccio.

Vous avez fait un meilleur début de saison que Lille, avez-vous plus de confiance en abordant ce match ?

On joue quand même le champion de France en titre. Je pense qu’ils sont vraiment favoris, mais on est dans la continuité de ce qu’on fait depuis deux ans. On ne se prend pas la tête. On n’essaye pas de se projeter. On prend match après match, sans se fixer d’objectif, en essayant de jouer chaque match pour le gagner. On est vraiment là-dessus, sans avoir un excès de confiance, ou à l’inverse, un manque de confiance. On est assez serins. Je trouve que c’est bien parce qu’on connaît l’importance de ce match. Je pense que ça montera crescendo le jour du match.

Vous aviez été surpassé, la saison passée, dans les deux derbys, y a-t-il un sentiment de revanche ?

On peut voir toute l’attente qu’il y a par rapport à nos supporters. Au vu de cette attente, on a envie de leur donner ce derby et de leur faire plaisir. Après, par rapport aux derbys l’an dernier, on est très déçus parce qu’on sent toute l’attente, mais après, chaque match a sa vérité. Il y a des faits de jeu qui font que ça a été plus dur sur ces derbys-là. On a à cœur de donner beaucoup de joie à nos supporters et j’espère qu’on pourra leur donner cette joie et cette satisfaction samedi à 19 heures.

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires