Wesley Saïd fait l’unanimité sur et en dehors du terrain

Wesley Said Lens
@RC Lens

Arrivé à Lens libre au mois de juin dernier, Wesley Saïd a retrouvé l’entraîneur qui lui faisait déjà confiance lorsqu’il avait treize ans à Rennes, Franck Haise. Touché par plusieurs blessures, dont les ligaments croisés, Wesley Saïd renaît à Lens. En découvrant un nouveau vestiaire et de nouveaux coéquipiers, l’ancien Toulousain semble s’épanouir dans la cité artésienne. 

Saïd revient de très loin

Quel plaisir de revoir Wesley Saïd sur le terrain, qui plus est avec les couleur du Racing. Après des mois de galère, une saison blanche du côté de Toulouse à cause d’une rupture des ligaments croisés, Wesley Saïd refoule à nouveau les pelouses de Ligue 1. Pour sa deuxième titularisation avec le RC Lens, le natif de Noisy-le-Grand a signé un retour fracassant en inscrivant son premier doublé en Ligue 1 depuis plus de trois ans et demi, face à Metz. Une prestation saluée par l’ensemble de ses coéquipiers et son coach, Franck Haise : « Ce n’était que sa deuxième titularisation mais c’était logique qu’il ait sa chance. Il l’a saisie, c’est très bien pour tout le monde. Il a marqué deux buts de véritable attaquant« .

En quelques mois, Wesley Saïd s’est vite adapté à son nouveau vestiaire, au point de devenir un élément très apprécié de tous. Le gardien du Racing, Jean-Louis Leca, ne tarissait pas d’éloges à propos du numéro 22 lensois après la victoire face à Metz : « Il est arrivé et s’est adapté très très vite. Il a quand même un gros passé et ça met les gens sur de bons rails quand les nouveaux arrivent. Quand on est une bonne personne et un super type comme Wesley, c’est plutôt facile de vite s’adapter et s’intégrer. Aujourd’hui, il est comme un poisson dans l’eau. C’est beau, il le mérite »

La confiance du coach depuis des années

Connu par Franck Haise en catégorie jeune au Stade Rennais, Wesley Saïd a eu l’habitude d’être surclassé dès son plus jeune âge. Retourner sous les ordres de l’entraîneur qui lui a fait confiance est pour l’ancien Toulousain une satisfaction : « On s’est connu quand j’avais 12-13 ans, ça a été l’un des premiers à me mettre titulaire face à des plus grands. On a toujours eu cette bonne entente. C’est l’un de ceux qui me connaît le mieux. Ca me fait plaisir de le retrouver. Je me sens bien, on évolue bien, c’est top pour tout le monde« , déclarait l’attaquant quelques minutes après la victoire lensoise face à Metz. Cette très bonne connaissance du joueur a d’ailleurs poussé Franck Haise à en faire la recrue du RCL cet été : « J’ai la chance de bien le connaître depuis longtemps et même s’il sortait d’une longue blessure, je sais ce qu’il peut apporter à l’équipe« .

Depuis son retour de blessure, Wesley Saïd ne cesse d’impressionner à l’entraînement ou en match, au point de devenir une solution crédible en tant que titulaire du RC Lens, deuxième de Ligue 1 Uber Eats. Le défenseur français Jonathan Gradit ne peut que constater l’apport de l’attaquant de 26 ans : « C’est vrai qu’il nous apporte ce que le coach espérait qu’il nous apporte en le recrutant. Il a fait un très bon match aujourd’hui (ndlr : Contre Metz) et on espère qu’il va continuer à nous ramener des points. »

Arthur LASSERON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article