Vincent Labrune (LFP) : « Sortir les criminels des stades »

Vincent Labrune LFP
Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Président de la Ligue de football professionnel (LFP) a tenu un discours offensif dans le cadre de l’assemblée fédérale de la la FFF (Fédération française de football), ce samedi matin à Nice. Exaspéré par les incidents en tribune, l’ancien boss de l’OM a fait part de sa volonté d’en finir avec ce type de comportement. 

Labrune veut sortir les criminels des stades

De Montpellier au mois d’août jusqu’à Saint-Etienne lors du barrage décisif pour la montée en Ligue 1, la saison 2021/2022 fut émaillée d’incidents en tribunes et parfois même de gros débordements aux conséquences potentiellement dramatiques. « C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de morts à Saint-Étienne lors du barrage d’accession contre Auxerre, a estimé Vincent Labrune. Je ne veux pas connaître un décès dans un stade en tant que président. On veut être la Ligue du développement, pas la Ligue de la guerre dans les stades. J’en appelle à tous, à votre responsabilité. Il faut être courageux et mettre ces criminels où ils doivent être, pas dans les stades. »

Parlant de « saison catastrophique sur et en dehors des terrains », Vincent Labrune estime que le temps est venu de « changer de braquet très fortement ». « À la Ligue on va prendre notre responsabilité, les clubs doivent aussi prendre les leurs et avoir conscience qu’ils doivent nous aider, ainsi que les pouvoirs publics, a-t-il ajouté. Cela m’insupporte quand j’entends l’ANS (association nationale des supporters) dire qu’il y a des bons et des mauvais supporters, des bons et des mauvais ultras. Non, il y a des supporters et des ultras. J’aime beaucoup la ferveur positive des ultras mais aujourd’hui il y a des criminels dans nos enceintes. On doit les sortir des stades. » Le message a le mérite d’être clair, reste à savoir s’il sera suivi d’effets.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *