VAFC : Un point, c’est tout

VAFC
Michel Luccioni / Icon Sport

Dans un match globalement ennuyeux, le VAFC s’en est remis à sa solidité défensive et à un grand Lucas Chevalier pour repartir d’Ajaccio avec le point du match nul (0-0). Débrief de la rencontre en cinq points. 

L’incidence du résultat :

Sur le papier, un match nul et un « clean sheet » sur la pelouse du deuxième apparaît comme un résultat positif. Dans les faits, la prestation réalisée par le VAFC n’est toutefois pas des plus emballantes. Positionnés défensivement avec une ligne de cinq et une ligne de quatre très peu espacées, les Valenciennois n’ont que peu attaqué et se sont surtout contentés de défendre le but d’un excellent Lucas Chevalier. Sur une série de trois matches sans défaite, les Nordistes sont désormais à la quatorzième place avec deux petits points d’avance sur Bastia, barragiste et quatre sur Dunkerque, premier relégable.

Le joueur du match :

Sans lui, le VAFC serait très certainement reparti de Corse sans le moindre point au compteur. Solide sur la première tentative cadrée de Bayala, Lucas Chevalier se montrait tout aussi bon en fin de rencontre sur une belle frappe de Marchetti. Surtout, il s’est montré décisif et héroïque sur la toute dernière offensive ajaccienne lorsqu’il réalisait un arrêt réflexe de grande classe sur une tête à bout portant de Botué. Toujours aussi serein dans les airs, rassurant dans chacune de ses interventions, le jeune gardien prêté par Lille est un atout plus que précieux pour le maintien du VAFC.

La déclaration du match :

« Au final, c’est un bon point de pris à Ajaccio, qui est une deuxième. C’est une bonne performance de notre part. On a eu une agressivité maîtrisée, c’est ce qui nous permet de repartir avec un point. Je suis persuadé que l’on a pris du plaisir dans l’aspect défensif aussi. Il faut solidifier les fondations sur cette animation défensive. C’est bien de retrouver cette solidité. C’est une satisfaction de faire tourner le compteur points. Il faut savourer ce match nul, récupérer pour vite se projeter sur la réception du Paris FC. L’aspect collectif est super important à mes yeux. Le collectif est au-dessus de l’individu. On a matérialisé ça ce soir. »

Christophe Delmotte, entraîneur du VAFC

La statistique du match :

3 – Le VAFC n’avait plus enchaîné trois « clean sheet » de suite en Ligue 2 depuis un peu plus de deux ans. De la mi-août à la mi-septembre 2019, les Valenciennois n’avaient pas encaissé de buts lors de la réception de Rodez (1-0), du déplacement à Guingamp (0-1), contre Clermont (0-0) et à Sochaux (0-0)

Le tweet du match :

 

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article