VAFC : un mois de septembre decrescendo

Larsonneur VAFC
Franco Arland/Icon Sport

Parti sur les chapeaux de roues avec un succès retentissant contre Nîmes, le VAFC a levé le pied progressivement sur ce mois de septembre. Les Nordistes ont laissé échapper des points face à des équipes vouées à jouer le maintien.

Une victoire au caractère

Pour débuter ce mois de septembre, le VAFC accueillait sa bête noire, le Nîmes Olympique. Le constat avant la rencontre est simple : jamais les Nordistes n’ont vaincu les Crocos dans un match de football au niveau professionnel. Pire encore, Nîmes restait sur sept victoires consécutives face à VA. Une série infernale qui devait à tout prix prendre fin. Et c’est au prix d’un match à rebondissements que les Valenciennois ont renversé la tendance. Après l’ouverture du score de Mohamed Kaba, les Valenciennois vont être rejoint au score une première fois avant la pause, puis une seconde, après le premier but de Marius Noubissi. Il faudra une longue touche et un ultime but d’Ugo Bonnet pour faire chavirer le Hainaut et valider une victoire précieuse sur le plan comptable, mais aussi dans les têtes.

Le résumé de VAFC – Nîmes

VA bloque loin de ses bases

On pense alors que la machine est définitivement lancée pour le VAFC. Pas tout à fait. Dans l’Aveyron, sur la pelouse de Rodez, équipe relégable et en difficulté, les Rouge et Blanc ne parviennent pas à imposer leur jeu. Dominateur, le RAF ouvre le score par Corredor, et file vers sa première victoire à domicile de la saison. Encore une fois, Valenciennes fait preuve de caractère et parvient à égaliser grâce à Marius Noubissi, servi fort devant le but par Picouleau. En supériorité numérique, Valenciennes se fait presque peur en fin de rencontre, mais Gautier Larsonneur veille au grain pour conserver le point du nul.

Le résumé de Rodez – VAFC

Défaite fâcheuse avant la trêve

Nouveau déplacement lointain, et nouvelle désillusion pour les Hennuyers. Cette fois, c’est sur la pelouse du Pau FC que VA bute. Dans son élément en première période, Valenciennes va se compliquer la tâche tout seul en écopant de son premier carton rouge de la saison. Auteur d’un coup de coude mal maîtrisé sur un duel aérien, Mathieu Debuchy est exclu, et laisse ses coéquipiers à dix pendant plus de 40 minutes. Suffisant pour permettre aux Palois d’inscrire l’unique but du match, par Bassouamina. Deuxième défaite à l’extérieur de l’exercice pour le VAFC, qui rate une nouvelle occasion de se rapprocher du podium.

Le résumé de Pau – VAFC

Arthur Lasseron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *