VAFC : Un match nul pour retrouver de la confiance

Debuchy VAFC
©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/PIERRE ROUANET/MaxPPP

Plus séduisant que lors de ces dernières sorties, le VAFC n’a réussi à repartir avec les trois points de son affrontement avec le Pau FC (1-1). Retour en cinq points sur ce match nul frustrant.

L’incidence du résultat :

Le VAFC a réagi. Après avoir connus une série de trois défaites consécutives, les hommes d’Olivier Guégan sont allés chercher le point du nul sur la pelouse du Nouste Camp de Pau. Un point frustrant, qui aurait pu se voir tripler, tellement les Valenciennois ont surclassé leur adversaire du soir pendant la majorité de la rencontre. Porté par un Mohamed Kaba très en forme, les Nordistes ont, en revanche, beaucoup gâché devant le but, surtout lors de dix premières minutes uniquement valenciennoises. Le VAFC a tenté quinze fois sa chance sur l’ensemble de la rencontre, mais n’en cadré que quatre de ses tentatives. Peut-être le seul point noir de cette soirée dans le Béarn. Les joueurs d’Olivier Guégan pointent, toutefois, à une alarmante 18e place, synonyme de barrage. Avec seulement six petits points et une victoire au compteur en huit journées, les Valenciennois peuvent dorénavant tenter de surfer sur cette belle prestation pour remonter au classement dès mardi avec la réception de Bastia.

Olivier Guégan (VAFC) : « Il faut aller chercher la réussite »

Le joueur du match :

Pour sa cinquième apparition en Ligue 2 depuis le début de sa jeune carrière, Mohamed Kaba tient peut-être déjà son match référence. Surfant sur le milieu palois, le milieu de terrain de 19 ans aura délivré une prestation XXL. Ne perdant que 2 de ses 9 duels, le natif d’Orléans a été l’un des Valenciennois les remuants de ce match. Avec 51 ballons touchés et 93 % de précisions de passes, le jeune joueur du VAFC s’est offert le luxe de forcer Olliero à l’arrêt parfait sur une frappe enroulée après un rush solitaire.

La déclaration :

« On est convalescents. C’est un point mérité qui nous fait du bien. On voit que Pau est dans une très bonne dynamique, qui joue libérée. Nous, si on mène 1 ou 2-0 au bout de quinze minutes, ça n’est plus le même match non plus. Le regret, c’est de ne pas avoir ouvert le score au moment de notre temps fort d’entrée de match. On était très pointus sur notre plan de jeu, les joueurs l’ont bien négocié. Sur une « occasion » on se fait punir. On doit marquer, on doit ouvrir le score. On ne doit pas courir après. Ça n’aurait pas été le même match. »

Olivier Guégan, entraineur du VAFC

La statistique :

3 – Après huit rencontres, le VAFC vient de connaître son troisième buteur différent depuis le début de saison. Si Baptiste Guillaume et Gaëtan Robail ont tout deux trouvé le chemin des filets à deux reprises chacun, Sambou Yatabaré vient de faire son entrée dans le classement des buteurs valenciennois avec sa réalisation qui a apporté un point à son équipe à Pau.

[J8] Pau – VAFC : les chiffres du match

Le tweet du match :

Emilien PAU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *