VAFC : Nicolas Rabuel « a confiance » en Konaté, mais…

Hillel Konaté VAFC
Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Propulsé titulaire après le départ de Gautier Larsonneur, Hillel Konaté va désormais garder les cages du VAFC. S’il a l’habitude de « dépanner », le Burkinabé va vivre demain son premier match de Ligue 2 avec Valenciennes. Son entraîneur Nicolas Rabuel lui fait confiance, mais…

Son entraîneur lui fait confiance

Une chose est sûre : Nicolas Rabuel envoie un message clair à son joueur. « Hillel, il y a quatre ou cinq ans que je le connais. À chaque fois, il a joué des matches de coupe, ça faisait partie du turnover des anciens coachs », raconte-t-il. Mais alors, lui a-t-il parlé ? « Moi, je ne lui ai pas parlé, car je sais ce dont il est capable. Il prend le relais et puis confiance totale en Hillel », confie l’entraîneur.

Même son de cloche du côté de ses coéquipiers, à l’image de Jason Berthomier. « C’est une situation qu’il connaît un peu, il a de l’expérience. C’est à Jérem (Janot) de gérer le truc, plus que nous. Il sait qu’on a confiance en lui, après ce n’est pas notre poste, donc ça se gère de façon différente », admet le joueur.

Un gardien recruté au VAFC ?

Interrogé sur une potentielle recrue à ce poste, Nicolas Rabuel ne botte pas en touche. « C’est en cours. Avec l’enchaînement des matches, je reste vraiment focus sur le terrain. La cellule de recrutement travaille sur le dossier avec les dirigeants », explique-t-il. Néanmoins, l’entraîneur de Valenciennes ne veut pas s’éterniser sur le sujet. « Encore une fois, trop en parler voudrait dire que je n’ai pas confiance en Hillel. Je sais que ça travaille dessus, qu’il y a des dossiers en cours. On préfère prendre le temps et faire le bon choix, que de vouloir aller dans la précipitation et augmenter le risque d’erreur », admet Rabuel. L’affaire pourrait se décanter dans les prochains jours.

Source : VAFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *