VAFC : les ambitions de Lucas Chevalier

Chevalier VAFC

Arrivé cet été en provenance du LOSC sous la forme d’un prêt, Lucas Chevalier a bien failli ne jamais porter le maillot valenciennois. Titulaire depuis quatre rencontres, le jeune gardien français affiche ses ambitions chez nos confrères de France Bleu Nord.

Lucas Chevalier, invaincu en Ligue 2

Le VAFC aurait pu ne jamais voir Lucas Chevalier jouer pour ses couleurs. Arrivé cet été de Lille en prêt, le jeune gardien de 19 ans s’est blessé au ménisque fin juillet, l’éloignant des terrains pendant plus d’un mois. De retour assez vite dans le groupe, Chevalier connaît depuis des débuts idéaux avec VA, avec un bilan très positif de trois victoires et un match nul en quatre rencontres. Le Calaisien est revenu, sur France Bleu Nord, sur ses premières minutes avec le VAFC : « Il y a pire pour commencer en professionnel (sourire). C’est bien pour moi, c’est bien pour le club. Ce n’est pas parce que je viens dans l’équipe que forcément on gagne. Ce n’est pas moi qui met les buts (rires). Je suis content, on va essayer de prolonger au plus loin cette série de victoires. On peut aspirer à de belles choses si on continue sur cette dynamique. »

Le calendrier du VAFC en Ligue 2

Une intégration rapide

Lucas Chevalier, jeune espoir du LOSC, dispute donc la saison avec Valenciennes, où il dispute ses premières minutes en professionnel. Si son arrivée a été chamboulée par sa blessure, il décrit une atmosphère agréable : « C’est différent du LOSC. On passe d’un club qui a été champion de France, mais j’ai été très bien accueilli. J’étais très enthousiaste de venir ici pour la proximité, pour le club qui a de belles infrastructures pour la Ligue 2 et qui aspire à aller en L1. Je ne suis resté que deux semaines au début car j’ai dû faire ma rééducation à Lille après ma blessure. Mais même après deux semaines, j’ai senti que les coéquipiers étaient contents de me revoir après deux semaines. »

Une ambition grandissante

Lucas Chevalier est jeune, et il a faim. Collectivement et individuellement, l’espoir français veut briller et aider son équipe à atteindre son objectif de début de saison : le top 5. « J’ai regardé le classement, on est à 5 points du 3e et il reste 27 journées. On va jouer quelques clubs du haut de tableau, les confrontations directes seront importantes. Perso, je vais essayer de prendre le moins de but et je suis les traces de Mike Maignan. Je ne me dis pas forcément que je dois être le meilleur gardien de Ligue 2. Si ça doit venir ça viendra. »

Arthur LASSERON

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires