VAFC : la meilleure des attaques, c’est la défense

Chevalier VAFC
Le 11 HDF

Victorieux sur la plus petite des marges à domicile face à Grenoble (1-0), le VAFC reprend sa marche vers l’avant, trois rencontres avant les fêtes de fin d’année. La solidité défensive revient au goût du jour depuis l’arrivée de Christophe Delmotte sur le banc valenciennois. Débrief de la rencontre en cinq points.

L’incidence du résultat :

Elle fait un bien fou cette victoire à domicile. Non seulement au classement, où Valenciennes respire un peu mieux à la douzième place, mais aussi dans les têtes, en réussissant à vaincre la malédiction du Hainaut et ses quatre points pris en sept rencontres auparavant. Avec une défense solide, imperméable depuis maintenant trois matches (Le Havre, Tourcoing et Grenoble), Christophe Delmotte soigne le plus urgent. « Les équipes les mieux classées sont celles qui prennent le moins de but« , déclarait-il après sa première victoire sur le banc valenciennois.

Le joueur du match :

Titulaire plus qu’indiscutable en défense centrale, le capitaine du VAFC a une nouvelle fois réalisé un match très solide dans la charnière défensive. Avec près d’un ballon touché par minute, il est le Valenciennois ayant le plus touché la balle face à Grenoble. Et même avec 74 ballons touchés, Joffrey Cuffaut affiche une moyenne assez dingue de 90% de passes réussies. Le taulier de la défense valenciennoise n’a perdu qu’un seul duel sur les dix qu’il a eu à disputer. En seconde période, il aurait pu par deux fois ajouter un nouveau but, mais le gardien ou la défense grenobloise l’en ont empêché.

La déclaration du match :

« C’est une réelle satisfaction. On ne prend pas de but. C’est un nouveau clean-sheet, il y a des solidifications de fondation. L’idée n’est pas de regarder le classement, mais de prendre le plus de points possibles. Cet esprit collectif, de faire les efforts pour le partenaire m’a plu. On est restés solidaire. De voir les garçons se dépouiller, de voir les entrants finir le travail, les dix-neuf joueurs sont récompensés.« 

Christophe Delmotte, entraîneur du VAFC

La statistique du match :

3- Lucas Chevalier n’aura eu besoin que de neuf rencontres avec le VAFC pour signer son troisième clean-sheet en Ligue 2, son deuxième de suite. Gardant sa cage inviolée depuis maintenant 206 minutes, il est le dernier rempart dont le VAFC aurait sûrement eu besoin en début de saison.

Le tweet du match :

Arthur LASSERON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *