VAFC : Hamache refait surface au bon moment

Hamache VAFC
Romain Pechon/Le 11 HDF

Quelque peu mis de côté avant la trêve internationale, Ilyès Hamache fait progressivement son retour dans le groupe valenciennois, après une fin d’année 2021 très encourageante. Buteur face au Paris FC, le jeune espoir valenciennois pourrait jouer un rôle clé dans le maintien du VAFC en Ligue 2.

Hamache, jeune renard des surfaces

Bloqué dans les bouchons parisiens ? Impossible d’allumer Prime Vidéo ? Vous avez peut-être raté ce but plein de malice d’Ilyès Hamache, dès la troisième minute de jeu face au Paris FC. A l’instinct, le jeune attaquant de dix-neuf ans passe devant son vis-à-vis, profite d’une passe trop molle de Samir Chergui pour lober le gardien parisien et pousser le ballon au fond des filets. « Ilyès passe devant son défenseur et surprend Demarconnay. C’est un but d’ancien« , souriait son entraîneur, Christophe Delmotte, après le match nul du VAFC. Un but éclair qui met fin à une disette offensive de 458 minutes, une série bien trop longue pour une équipe pas encore assurée de jouer en Ligue 2 la saison prochaine.

Jusque-là, Ilyès Hamache n’avait pas inscrit de but qui permettait à son équipe de prendre des points au classement. Unique buteur contre Dunkerque et Auxerre, deux défaites, il participait également au festival offensif face à la lanterne rouge, Nancy, en plantant le cinquième but. Cette fois, c’est un but qui rapporte un point à son équipe, un point qui comptera assurément dans la lutte finale. Au-delà de ce but, la prestation du jeune valenciennois a ravi les supporters, mais aussi son entraîneur, Christophe Delmotte, « Il fait une très bonne première mi-temps. C’était difficile pour Bamba de savoir si ça allait partir sur l’intérieur ou l’extérieur« .

Un éclair de génie que l’entraîneur nordiste élargissait, en prenant en compte l’influence des âges dans le jeu valenciennois, « C’est un osmose avec les anciens. Il faut de l’expérience, mais aussi de l’insouciance de la jeunesse que peut avoir Ilyès. On est contents d’avoir cette alchimie, avec des anciens qui tiennent la baraque et des jeunes qui mettent leur pierre à l’édifice« . C’est avec cette unité de groupe, un équilibre dans les profils et un brin de culot que le VAFC devra aller chercher son maintien lors des deux dernières journées du championnat, contre Sochaux et à Niort. Avec Ilyès Hamache titulaire, le VAFC affiche le bilan de trois victoires, six nuls et trois défaites. Rassurant pour la suite ?

Arthur LASSERON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *