VAFC : élisez votre joueur du mois d’octobre 2022

Cuffaut Diliberto Berthomier VAFC
Maxime Le Pihif/FEP/Icon Sport

Chaque mois, Le 11 Valenciennois vous propose d’élire le joueur du mois du VAFC. En octobre, le VAFC a été l’auteur d’un parcours presque sans-faute, avec une seul défaite pour quatre victoires. Des points pris par la force de ce groupe, mais aussi grâce aux performances individuelles de certains joueurs.

Comme vous en avez maintenant l’habitude, vous allez pouvoir élire votre joueur du mois sur Le 11 Valenciennois. Ce mois-ci, nous avons présélectionné pour vous Noah Diliberto, Joffrey Cuffaut et Jason Berthomier. Vous avez jusqu’à jeudi 19 heures pour élire votre joueur du mois d’octobre.

Les nommés :

Noah Diliberto : Quelle métamorphose pour le jeune milieu de terrain ! Près de trois ans après ses débuts en professionnel avec le VAFC, et après avoir connu une longue blessure la saison passée, Noah Diliberto a montré qu’il était plus qu’un remplaçant en octobre. Auteur du but vainqueur contre Sochaux, son premier depuis plus de deux ans, le milieu de terrain a récidivé la semaine d’après à Paris, en inscrivant un nouveau but vainqueur. Contre Guingamp, même si le geste paraît anecdotique, mais c’est encore lui qui pousse le ballon pour le coup-franc de Cuffaut contre Guingamp. Ce mois d’octobre aura été celui du renouveau pour le jeune cambrésien.

Joffrey Cuffaut : Lui aussi a dépassé la fonction que son poste implique. Plus qu’un défenseur central solide, Joffrey Cuffaut est aussi adroit face au but. Sur pénalty contre Sochaux, dans un exercice qu’il apprécie, le numéro 14 n’a pas tremblé pour ouvrir le score. Deux semaines plus tard contre l’EA Guingamp, c’est lui qui offre la victoire à son équipe en inscrivant le seul but de la rencontre sur coup-franc, dans son style si singulier. Véritable taulier depuis le début de la saison, il confirme sa très bonne forme de match en match.

Jason Berthomier : Malgré les absences de Mohamed Kaba et Julien Masson, le milieu de terrain du VAFC a conservé son meneur de jeu, Jason Berthomier. Depuis son arrivée, l’ancien Clermontois apporte énormément par sa créativité et sa technique. Dans son rôle de numéro 10, ou en numéro 8, il réalise un travail colossal pour servir ses attaquants, que ce soit en fixation, en profondeur ou sur les phases de transition. Il ne manque plus qu’un but ou une passe décisive au meneur de jeu pour parfaire le début de son aventure valenciennoise.

Arthur Lasseron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *