VAFC : élisez votre joueur du mois de septembre 2022

MVP sept VAFC
Arthur Lasseron / Le 11 HDF Franco Arland/Icon Sport

Chaque mois, Le 11 Valenciennois vous propose d’élire le joueur du mois du VAFC. En septembre, VA affiche un bilan équilibré d’une victoire, un match nul et une défaite. Quatre points pris grâce aux efforts de certains joueurs, plus décisifs que d’autres.

Comme vous en avez maintenant l’habitude, vous allez pouvoir élire votre joueur du mois sur Le 11 Valenciennois. Ce mois-ci, nous avons présélectionné pour vous Gautier Larsonneur, Mohamed Kaba et Marius Noubissi. Vous avez jusqu’à jeudi 19 heures pour élire votre joueur du mois de septembre.

Les nommés :

Gautier Larsonneur : Si le VAFC a empoché un total de quatre points en septembre, c’est notamment grâce aux performances de son gardien de but. En réalisant quatorze parades, dont sept face au Nîmes Olympique (3-2), Gautier Larsonneur est assurément l’homme fort de VA en ce début de saison. A Rodez, le portier a permis aux siens de repartir de l’Aveyron avec un point, notamment grâce un arrêt exceptionnel en fin de rencontre. Sur la pelouse de Pau, il aura longtemps repousser l’échéance avant de craquer en deuxième période, sur un mauvais alignement de sa défense.

Mohamed Kaba : Homme à tout faire du VAFC, costaud défensivement mais également capable de se projeter à l’avant avec force, Mohamed Kaba a été récompensé de son début de saison canon avec son premier but en professionnel. Bien servi par Quentin Lecoeuche sur coup-franc, le milieu de terrain a ouvert le score face aux Crocos nîmois en déviant du bout du crâne ce ballon. Suffisamment pour faire exploser une première fois le Hainaut. Un but qui pourrait en appeler d’autres comme le souhaite Mohamed Kaba, désireux d’avoir de meilleures statistiques.

Marius Noubissi : Auteur de son premier but sous ses nouvelles couleurs contre Nîmes sur un centre millimétré de Joffrey Cuffaut, Marius Noubissi a récidivé une semaine plus tard sur la pelouse de Rodez. Opportuniste sur la reprise de Picouleau, l’attaquant dévie le ballon dans le but aveyronnais. Une réalisation qui permet à sa formation d’empocher un point au terme d’une rencontre difficile. Très vite intégré, le Camerounais propose déjà de belles choses sur le front offensif, moins de deux mois après son arrivée en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *