VAFC : Des supporters se mettent « en arrêt dépression »

Après avoir manifesté leur colère lors de la réception d’Auxerre, une rencontre ayant débouché sur une nouvelle défaite et la mise à pied d’Olivier Guégan, les supporters du VAFC n’ont clairement pas vu leur colère redescendre en l’espace de quinze jours. A tel point que le groupe de supporters Génération Rouge et Blanc 2004 a publié un communiqué intitulé « Nous aussi, en arrêt dépression » – en référence à l’enquête de 20 Minutes révélant que plusieurs salariés du VAFC étaient proches du burn-out – stipulant leur mise en retrait « jusqu’à la trêve hivernale minimum« . 

Un groupe de supporters se met en retrait

Lassé par la situation sportive du VAFC, dix-septième de Ligue 2 et bien loin de ses ambitions de top 5 martelées par Eddy Zdziech en début de saison, le groupe de supporters Génération Rouge et Blanc compte reste muet lors de la réception de Grenoble, samedi. « Ce n’est certainement pas de gaité de cœur qu’une association installée depuis 2004 et dont la raison d’être est d’animer le stade prend ce type de décision, qui plus est après un éloignement des tribunes de 18 mois lié à la crise sanitaire. Malheureusement, cette direction ne mérite pas autre chose qu’un stade vide, sonnant creux… Des gradins sans passion et sans âme pour un club qui a perdu ce qui faisait son ADN, sa différence »

« Conscients qu’ils sont des victimes collatérales, nous souhaitons à Christophe Delmotte et son équipe de réussir et de retrouver le chemin de la victoire au Hainaut pour que VA retrouve de ses couleurs », précise en guide de conclusion le groupe de supporters, qui fait donc écho aux manifestations des Ultras Roisters et du collectif Nova qui avaient déjà décidé de matérialiser leur mécontentement lors de la réception d’Auxerre au début du mois.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires