VAFC : compos, enjeux, déclaration, les derniers échos avant Guingamp [J23]

VAFC
Maxime Le Pihif/FEP/Icon Sport

Pour confirmer leur bonne performance de la semaine passée, les joueurs du VAFC doivent s’imposer sur la pelouse de Guingamp. Découvrez l’essentiel des infos à connaître à quelques heures de ce Guingamp – VAFC comptant pour la 23e journée de Ligue 2

Une défense confirmée

Ces derniers temps, Nicolas Rabuel a dû composer une défense inédite pour pallier plusieurs absences. « Par la force des choses, j’ai été amené à bouger et l’objectif des entraînements et de donner un maximum de repères quand ça doit bouger », expliquait-il. « L‘intérêt est de performer avec les joueurs qui sont tout de suite à disposition, qui sont prêts à jouer. » Au poste de latéral gauche par exemple, c’est Mathis Picouleau qui a dû prendre la relève. « C’est un couteau suisse dans un effectif, capable de jouer à beaucoup de poste. »

La présentation du match

Debuchy de retour et titulaire ?

De retour dans le groupe, Mathieu Debuchy devrait reprendre sa place dans l’axe de la défense et par la même occasion, le brassard de capitaine. Ce changement va donc faire décaler Nassim Innocenti au poste de latéral gauche et sortir Mathis Picouleau du onze de départ. Pour ce qui est du reste, pourquoi changer une équipe qui gagne ? Adrian Grbic va jouer son deuxième match sous ses nouvelles couleurs et va donc pouvoir confirmer sa bonne prestation de la semaine passée.

Les compositions probables

Nicolas Rabuel : « Cela fait un mois et demi qu’on essaie de récupérer du monde  »

« Que les titulaires du début de saison jouent moins, c’est une chose. Par contre, entre les blessures et les suspensions, tu as du mal à stabiliser une autre défense. C’est une ligne importante, celle où tu as besoin du plus de repères dans une équipe et de complémentarités. Par la force des choses, j’ai été amené à bouger et l’objectif des entraînements et de donner un maximum de repères quand ça doit bouger. On ajoute à ça un changement de gardien en cours de saison. On a des repères en moins mais c’est à moi de trouver des solutions. Cela fait un mois et demi qu’on essaie de récupérer du monde. Bien sûr, on s’occupe de ceux qui sont là mais j’ai aussi un œil sur ceux qui peuvent rejoindre le groupe. En attendant, l’intérêt est de performer avec les joueurs qui sont tout de suite à disposition, qui sont prêts à jouer. »

Nicolas Rabuel, entraîneur du VAFC

Mathis Picouleau : « Ça ne reste que du dépannage  »

« Je vis ça bien. Tant que je suis sur le terrain, dans le onze, c’est le plus important. Parfois, ça peut être un peu compliqué parce qu’il faut trouver de nouveaux repères, s’adapter. Après, avec l’enchaînement des matches ça le fait de mieux en mieux. Je me sens quand même un peu mieux au fil des matches à ce poste de latéral gauche. Ça ne reste que du dépannage et quand Quentin (Lecoeuche) reviendra de blessure, je pense que je vais retrouver mon poste au milieu de terrain. »

Mathis Picouleau, joueur du VAFC

La dernière victoire du VAFC

Avant la victoire contre le Stade Lavallois, la dernière victoire des Rouge et Blanc en Ligue 2 était face à Guingamp. À ce moment-là de la saison, le club Nordiste restait sur une série de deux victoires de rangs contre Sochaux et le Paris FC. Le succès face à Guingamp venait conclure une série de matches découpés par Nicolas Rabuel. Lors de cette rencontre, l’unique buteur était Joffrey Cuffaut. Pour ce match retour, le défenseur reste incertain mais il pourrait bien faire son apparition dans le groupe.

Les cinq choses à savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *