VAFC : cinq choses à savoir avant Sochaux [J10]

Guégan Sochaux VAFC
Dave Winter/FEP/Icon Sport

La saison passée, le VAFC avait décroché son maintien à l’occasion de la réception des Lionceaux, dans un Hainaut en fusion. Retrouvez l’essentiel des informations à connaître avant la dixième journée de Ligue 2 BKT.

VA à la relance

Vaincu pour la deuxième fois de la saison à Pau avant la coupure internationale, le VAFC doit se remettre sur le droit chemin face à son public. La tâche ne sera pas aisée face à Sochaux, actuel leader du championnat, mais les Valenciennois ont les moyens de faire plier les Lionceaux. Invaincu à domicile après neuf journées, VA peut s’appuyer sur une défense solide depuis le début de la saison. Même si plusieurs éléments devraient manquer (Mathieu Debuchy, Quentin Lecoeuche et Allan Linguet), Valenciennes a un coup à jouer. Le banc aura ainsi l’occasion de prouver sa valeur.

Sochaux en pleine bourre

Face aux Valenciennois se présente une équipe de Sochaux on ne peut plus en forme. Sur une série de six victoires à la suite, les hommes d’Olivier Guégan écrasent tout sur leur passage. Pourtant en difficulté en début de saison en ne trouvant pas la faille sur ses trois premiers matches, le FC Sochaux réalise depuis cela une razzia totale. Sur les six victoires d’affilée, cinq ont été validées avec au moins deux buts d’écart, ce que n’arrivait pas à faire Olivier Guégan à Valenciennes la saison dernière. Ce mur qui se dresse devant VA n’a rien d’insurmontable, mais ce sera assurément une épreuve intéressante.

Un heureux souvenir

Lors de la dernière réception de FCSM, le Stade du Hainaut était presque à guichet fermé pour l’ultime match à domicile de la saison. Trois points permettraient aux hommes de Christophe Delmotte d’assurer définitivement leur maintien dans l’antichambre du football français. Mission accomplie sur la plus petite des marges, puisque le VAFC s’impose un but à zéro grâce à Ugo Bonnet. Un avantage que VA tiendra toute la deuxième période jusqu’au coup de sifflet final, laissant exploser le Hainaut. Une victoire qui fait énormément de bien face à une équipe candidate à la montée à l’époque.

Pierre Legat au sifflet

S’il n’a pas encore officié lors d’un match du VAFC cette saison, Pierre Legat a croisé la route des Valenciennois à quatre reprises lors du précédent exercice. Le bilan est équilibré pour les Nordistes, qui ont signé une victoire, deux matches nuls et une défaite. Les Sochaliens ont eux déjà croisé la route de l’arbitre de 31 ans en début de saison, c’était à l’occasion de leur déplacement à Guingamp. Les Doubiens l’avaient emporté deux buts à un.

Du monde à l’infirmerie

Déjà absents pour le déplacement à Pau, Aymen Boutoutaou, Ilyès Hamache, Allan Linguet et Julien Masson ne devraient pas pouvoir postuler pour la réception de Sochaux, comme nous l’avait avancé Nicolas Rabuel avant la réception d’Ostende en match amical. De plus, Quentin Lecoeuche, touché au mollet, est lui aussi incertain. Selon nos informations, le joueur souffre d’une contracture au mollet. Comme si cela ne suffisait pas, Mathieu Debuchy manquera à coup sûr ce match, suspendu après son exclusion à Pau.

Arthur Lasseron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *