VAFC : cinq choses à savoir avant le Paris FC [J11]

Hamache VAFC
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

La saison passée, pourtant dans une spirale négative, le VAFC avait montré un visage plutôt convaincant à Charléty en décrochant le point du nul (1-1). Cette saison, la donne semble être inversée, avec des Parisiens plus en difficulté à la maison.

Valenciennes dans le bon wagon

Après sa victoire contre Sochaux, le VAFC a réalisé une opération comptable plus qu’intéressante. Avec seize points au compteurs, Valenciennes n’est qu’à quatre longueurs des deux premières places, occupées par Bordeaux et Amiens. La zone rouge, côtoyée la saison passée, est déjà à distance, puisque Rodez et Annecy comptent neuf points chacun. Désormais, c’est à VA de confirmer sa bonne dernière prestation hors de ses bases, chez un adversaire en manque de régularité.

Les Parisiens en mode diesel

Car oui, le Paris FC de cette année n’est pas vraiment le même qu’il y a quelques mois. Passé tout proche d’accéder au barrage final de Ligue 2, les Parisiens ont vu leur saison prendre fin sur un coup de génie de Maxime Do Couto, à la mi-mai. Un coup de clim’ terrible qui semble avoir stoppé les hommes de Thierry Laurey, moins performants cette saison. Avec seulement trois victoires, le Paris FC pointe à une timide dixième place du classement. Face à leur public, le PFC n’a pris que quatre petits points en quatre matches, soit le seizième bilan de Ligue 2.

Un deuxième succès à Charléty ?

Dans l’historique des confrontations entre le VAFC le Paris FC au stade Charléty, une seule victoire valenciennoise est à recenser. En 2016, sous la houlette de Faruk Hadzibegic, Valenciennes n’a fait qu’une bouchée des Parisiens lors de l’avant-dernière journée du championnat de Ligue 2. Mené 1-0 à la pause, VA sort du vestiaire métamorphosé, et plantera quatre buts au pauvre Alexis Thébaux. Isaac Mbenza, Angelo Fulgini, puis Nuno Da Costa par deux fois permettront aux Nordistes de s’imposer quatre buts à un. Déjà condamné à la descente, le Paris FC connaissait une dernière devant son public cauchemardesque.

M. Benchabane avait souri à VA

Nouvel arbitre en Ligue 2 cette saison, Faouzi Benchabane a déjà croisé la route du VAFC cette saison. En toute fin du mois d’août, au cœur de la semaine à trois matches, la troupe de Nicolas Rabuel se rendait à Niort. Face à des Chamois peu convaincants, Valenciennes assurait le minimum syndical en s’imposant un but à zéro, et débloquant ainsi le compteur de victoires à l’extérieur. Un seul avertissement (contre un Niortais) avait été distribué lors de cette rencontre.

Près de 200 Nordistes en parcage

Pour ce sixième déplacement de la saison, les joueurs du VAFC ne seront pas seuls ! Selon nos informations, près de 200 supporters de Valenciennes feront le déplacement dans le 13e arrondissement de Paris. Un soutien qui pourrait faire la différence, tant on sait que Valenciennes aime jouer devant son public cette saison.

Arthur Lasseron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *