Une victoire folle pour le Ghana de Salis Abdul Samed !

Salis Abdul Samed Ghana RC Lens
Baptiste Fernandez/Icon Sport

Le RC Lens est bien représenté au Qatar avec trois joueurs de son contingent qui sont présents. Parmi eux, Salis Abdul Samed, le milieu de terrain, qui est avec le Ghana. Opposés à la Corée du Sud, les Ghanéens ont vécu une rencontre ô combien intense. Ils s’imposent au courage et peuvent croire en la qualification !

Salis Abdul Samed pas décisif sur les buts

S’il n’a pas été le plus en vue au milieu, c’est Mohammed Kudus, joueur de l’Ajax Amsterdam, qui lui a volé la vedette. Pourtant, c’est Mohammed Salisu qui, après un coup franc de Jordan Ayew, profite d’un cafouillage pour placer un plat du pied (24′, 0-1). Les Black Stars font le break avec Kudus, qui bénéficie d’un centre de ce même Ayew pour survoler le défenseur. Sa tête est imparable et creuse l’écart (34′, 0-2).
Néanmoins, les Coréens reviennent bien des vestiaires et inscrivent deux buts en trois minutes peu de temps après. Gue-Sung Cho fait son « show » en y allant de son doublé, avec uniquement sa tête comme instrument. À chaque fois, il s’envole plus haut que les défenseurs ghanéens et trompe le portier. Tout cela était sans compter sur la hargne du Ghana qui, avec son messie Kudus, est encore à l’oeuvre et permet de reprendre la main. Au terme d’une fin de match complètement folle, les trois points sont acquis pour les Ghanéens, qui disputeront contre l’Uruguay une finale !

De son côté, Salis Abdul Samed n’a pas été buteur ou passeur, mais rend une copie correcte. Comme à son habitude, il a été une plaque tournante du milieu avec 58 ballons touchés, soit l’un des plus hauts totaux de son équipe. S’il n’a tiré qu’une fois au but, il a réussi 86 % de ses passes et a remporté la plupart de ses duels au sol (deux sur trois).

Le Ghana qualifié si…

Cette victoire relance les Ghanéens dans la course à la qualification dans le groupe H. En attendant  la confrontation opposant le Portugal à l’Uruguay, ils pointent deuxièmes au classement. Si le Portugal bat l’Uruguay, alors c’est une sorte de finale qui devrait opposer les deux équipes. Ne pas oublier la Corée du Sud, même si battre les Portugais sera plus complexe. Les coéquipiers d’André Ayew devront mettre la même intensité que contre les Coréens ce lundi. Rendez-vous vendredi à 16 heures pour connaître le verdict et, qui sait, voir un but de Salis Abdul Samed ?

Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *