Un petit Amiens SC ne confirme pas en Corse

©PHOTOPQR/CORSE MATIN/MaxPPP

Incapable de souffler sur les braises de son succès et surtout de la belle seconde période délivrée le week-end dernier face à Valenciennes, l’Amiens SC a livré une prestation particulièrement quelconque à Bastia, ponctuée par un match nul et vierge (0-0), ce samedi.  

Amiens sans saveur et sans folie

Ce n’était finalement qu’un feu de paille. Désireux d’enchaîner après avoir décroché sa toute première victoire de la saison à domicile, Amiens ne méritait guère mieux qu’un petit partage des points. Certes, Badji aurait pu donner un tout autre destin à la partie en faisant preuve d’un tout autre réalisme. Lancé en profondeur par Bamba, beaucoup moins virevoltant que lors de ses premières apparitions, l’attaquant sénégalais tergiversait et manquait le cadre à bout portant (45+3′).

Préféré à Tolu, qui n’était même pas du déplacement en Corse pour des raisons disciplinaires, Badji avait buté auparavant dans les pieds de Vincensini, le dernier rempart du Sporting (26′). Manquant de créativité au milieu et éprouvant de grosses difficultés à ressortir proprement les ballons, les Amiénois laissaient le contrôle de la partie à des adversaires bien trop brouillons et limités pour réellement mettre à contribution Gurtner.

Bamba manque la balle de match

De nouveau dans un rôle de piston dans le couloir droit, Alphonse était suffisamment attentif pour détourner en corner un bon centre de Vincent que Salles-Lamonge courtisait dans son dos (16′). Lancé par un gros temps faible amiénois, permettant aux Corses de multiplier les frappes infructueuses, le second acte s’emballait à l’entame du dernier quart d’heure.

Dans la foulée des entrées en jeu d’Akolo et Benet, la troupe de Philippe Hinschberger sortait de sa torpeur pour enfin profiter des espaces dans le dos de la défense corse. Mis sur orbite par Akolo, Bamba se remettait sur son bon pied avant d’alerter Vincensini (83′). Puis, c’était au tour de Benet, trouvé dans la surface de réparation, de trop croiser sa tentative.

Trop peu pour espérer mieux et enchaîner un deuxième succès consécutif pour la première fois de la saison. Face à une équipe de Bastia pourtant prenable, l’Amiens SC se faisait même une dernière frayeur lorsque Mendy reprenait de manière litigieuse Vincent dans le temps additionnel. Le tout pour clore un petit match de bas de tableau de Ligue 2.

Romain PECHON

BASTIA – AMIENS SC : 0-0 (0-0)

14ème journée de Ligue 2 BKT

Samedi 30 octobre, 19 heures

Stade de Furiani, Bastia

Arbitre : M. Leonard

Avertissements : Vincent (13′) pour Bastia ; Badji (37′), Pavlovic (60′), Benet (90+2′) pour Amiens

Bastia : Vincensini – Palun (Le Cardinal, 46′), Guidi, Bocognano, Quemper – Vincent (c.), Ducrocq – Santelli, Talal (Saadi, 73′), Salles-Lamonge (Kaiboué, 82′) – Schur (Robic, 69′)

Remplaçants : Placide (g.), Le Cardinal, Sainati, Kaïboué, Ben Saada, Robic, Saadi

Entraîneur : Régis Brouard

Amiens SC : Gurtner – Mendy, Pavlovic, Fofana – Alphonse, Lomotey, Lachuer (Benet, 67′), Xantippe (Diakhaby, 86′) – Lusamba (c., Gnahoré, 76′) – Badji (Akolo, 67′), Bamba

Remplaçants : Thuram (g.), Gene, Benet, Gnahoré, Akolo, Diakhaby, Gomez

Entraîneur : Philippe Hinschberger

3 Commentaires

Commenter
  1. au moins l’asc n’a pas perdu
    mais il faudra absolument battre caen la semaine prochaine et compter sur une possible défaite de nimes et de valenciennes vu leurs prochains adversaires
    avec un peu de chance l’asc pourrait vraiment sortir de la zone rouge et être 16e
    au final ils ne sont qu’à 3 points du 12e
    ça reste jouable, difficile mais jouable …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.