Un mois d’août réussi pour le VAFC

Larsonneur Cuffaut Linguet VAFC
Sandra Ruhaut/Icon Sport

Avec neuf points pris en cinq rencontres, le VAFC a posé de solides bases au cours du mois d’août, même s’il faudra trouver un peu plus d’efficacité offensive pour tenir ce rythme sur la saison. Débrief complet.

Premier court succès à la maison

Après un match nul arraché sur la pelouse des Girondins de Bordeaux, le VAFC se lançait dans un mois d’août pour le moins chargé. Pour sa première réception de la saison, Valenciennes recevait Le Havre, formation elle aussi en reconstruction. Bien rentré dans leur match, les Valenciennois piquent d’entrée et débloquent leur compteur but grâce à Ilyès Hamache, présent au second poteau pour récupérer un centre d’Allan Linguet. VA insiste mais ne parvient pas à prendre le large avant la pause. Toute la seconde période, les Nordistes vont subir les assauts des Ciel et Marine. Mais grâce à leur solidité défensive, et à un Gautier Larsonneur impeccable, le VAFC tient jusqu’au bout et s’offre son premier succès de la saison.

Coup de bluff qui fait plouf

La semaine suivante, les hommes de Nicolas Rabuel sont de retour se rendaient au Stade Saint-Symphorien pour y affronter un autre relégué, le FC Metz. Une rencontre difficile attendait les Nordistes, face à des Mosellans désireux de vite retrouver l’élite. Malgré un grand coup de bluff tenté par Nicolas Rabuel, qui a volontairement donné une fausse composition sur la feuille de match, le VAFC ne tient pas la distance et s’incline logiquement, deux buts à zéro sur des buts de Jallow et Mikautadze. Première défaite de l’ère Rabuel, sans grande contestation possible, mais qui laissait des regrets aux Valenciennois, conscient qu’un point aurait pu être accroché avant le deuxième but messin.

Un nul sans saveur

Pour se relever de ce premier échec, Valenciennes retrouvait le Hainaut pour y accueillir Quevilly-Rouen, équipe qui a posé beaucoup de problèmes aux Hennuyers la saison passée. Après une première période assez encourageante, où VA dominait globalement la partie, l’inconstance a rattrapé les joueurs valenciennois. Au terme d’une deuxième mi-temps pauvre à tout point de vue, les deux équipes vont sagement attendre le coup de sifflet final pour se quitter sur un score nul et vierge.

Valenciennes douche les Verts

Nouvelle semaine, et nouvel adversaire directement venu de Ligue 1 pour VA ! Cette fois, après Bordeaux et Metz, c’est l’AS Saint-Etienne qui se présente au Hainaut pour lancer une semaine à trois matches copieuse. En crise après le score de tennis encaissé face au Havre (6-0), les Stéphanois devaient à tout prix se relancer malgré les multiples absences. Séduisant durant le premier acte, VA ouvrait logiquement le score grâce au premier but en professionnel d’Aeron Zinga. Un but très peu savouré, puisque les Verts égalisait presque dans la foulée par Maçon. Grâce à un exploit personnel de Krasso, les visiteurs prenaient les devants. Il faudra un coup de sifflet de M. Paradis dans le temps additionnel et un penalty pour voir VA accrocher un point au bout du suspense. Un bon point de pris pour le comptable, mais surtout pour la confiance.

VA valide et rassure

Pour son premier match en semaine de la saison, Valenicennes n’a pas vraiment hérité d’un cadeau avec un déplacement difficile à Niort. Avec la volonté de trouver de la constance dans la prestation, Nicolas Rabuel titularise pour la première fois le duo Zinga-Noubissi en attaque. Le premier sera à l’origine du seul but de la partie, en lançant parfaitement Ilyès Hamache dans le dos de la défense. Le Franco-Algérien se remet sur son pied droit et croise parfaitement sa frappe pour ouvrir le score. Cette fois, Valenciennes recule mais ne subit pas autant que face au Havre, en tout début de mois. Les Chamois Niortais buteront toute la fin de match sur un Gautier Larsonneur une nouvelle fois imperméable, et une défense très solide. Comme pour le début de mois face au Havre, Valenciennes termine sur une victoire à Niort, 1-0.

Arthur LASSERON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *