Ulrick Eneme-Ella : « À Amiens, je peux repartir de l’avant »

Grand espoir du football tricolore, Ulrick Eneme-Ella (18 ans) s’est engagé pour trois saisons avec l’Amiens SC après un départ précoce en Autriche en 2017. L’attaquant formé à Auxerre arrive en Picardie avec l’envie de confirmer les espoirs placés en lui. Découverte.

Un début de carrière particulier

Partenaire en sélection de Darell Tokpa, qui vient tout juste de signer son premier contrat professionnel avec l’Amiens SC, Ulrick Eneme-Ella est « un attaquant puissant et physique, qui a une volonté de fer » selon son nouvel entraîneur, Luka Elsner. Une analyse partagée par John Williams, à l’origine de sa venue au club, qui ajoute que le néo-Amiénois « possède un gros potentiel et un gros mental ». Courtisé par les plus grands clubs européens alors qu’il n’avait que 16 ans, le natif de Sens a finalement opté pour le giron Red Bull en rejoignant la formation autrichienne de Salzbourg en juillet 2017. Et si ce choix s’est avéré pertinent pour plusieurs de ses compatriotes, à commencer par Dayot Upamecano ou Ibrahima Konaté qui brillent au RB Leipzig, Ulrick Eneme-Ella n’a pas connu la même trajectoire.

C’est ainsi que l’attaquant de 18 ans a décidé de quitter la filière du distributeur de boissons énergisantes, conscient que « cela devenait compliqué pour gravir les échelons », pour donner un nouvel élan à sa carrière. « À Amiens, je sens que je peux progresser, repartir vers l’avant. Je voulais vraiment revenir en France, notamment pour la langue, poursuit Ulrick Eneme-Ella. Sur ces premiers jours, j’ai découvert un super club qui pousse pour aller vers le haut. Maintenant, mon objectif est d’obtenir du temps de jeu mais surtout d’aider l’équipe et de progresser au contact du groupe. En tout cas, on a repris dans la bonne humeur. Tout se passe bien, le coach a l’air très sympathique, je pense qu’on fera de bonnes choses tous ensemble. » À commencer par maintenir Amiens pour une quatrième saison consécutive en Ligue 1.

R.P.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.