Titi Buengo (US Camon) : « Une défaite qui fait mal »

Photo : Audrey M. Lou

Battu pour la deuxième fois de la saison à domicile ce dimanche par Grande-Synthe (1-4), l’US Camon affiche un bilan bien loin des ambitions du début de saison avec seulement quatre points au compteur après autant de journées disputées. Déçu du visage affiché par ses joueurs, Titi Buengo demande plus de rigueur à ses joueurs. Entretien.

Titi Buengo, quel est votre principal sentiment après cette deuxième défaite à domicile ? 

Il y a de la déception et de la frustration. On a pris le premier but après moins de cinq minutes de jeu, on égalise puis on reprend un but à peine revenu des vestiaires. A partir de là, c’est compliqué d’espérer un bon résultat. On ne s’est pas mis dans les meilleures dispositions, on a cruellement manqué de rigueur défensive et de niaque.

C’est un nouveau coup d’arrêt alors qu’on pensait qu’une dynamique était enclenchée…

C’est une défaite qui fait mal. Ce serait bien que tout le monde se remette en question, nous le staff en premier bien sûr. Maintenant, ce serait bien que les joueurs en fassent de même. Je ne retrouve pas la force collective qui était la nôtre la saison dernière. C’est beaucoup moins régulier, on fonctionne par à-coups, ça pose problème sur la totalité d’un match. J’ai dû faire sans ma défense centrale, Mathurin (Sakho) étant tombé malade. Son absence a déstabilisé un peu le groupe. Il manquait aussi Landry Matondo au milieu de terrain, qui est capable de mettre le pied sur le ballon, de temporiser. Sans eux, on a beaucoup balancé et on est sorti un peu de notre registre.

Comment faire pour remettre cette équipe sur de bons rails ?

Il faut vraiment qu’on retrouve de la rigueur et d’envie. Le football, ça se joue sur le terrain, pas sur le papier. On a beau avoir des noms, ça ne suffit pas. Maintenant, je garde confiance en cette équipe, en son potentiel. Des joueurs vont encore se révéler, il y a encore de la marge.

Depuis votre intronisation à la tête du club, vous n’avez vécu pratiquement que des périodes fastes. Comment vivez-vous ce début de saison en deçà des attentes ?

C’est très différent. Dans ma gestion du groupe, il faut s’adapter. Les saisons ne se ressemblent pas, il faut être en mesure de se réinventer et de trouver des solutions. Je ne doute pas que je vais y parvenir. Je sais pertinemment que tout est éphémère dans le football. Ce n’est pas parce qu’on a bien marché il y a un an, que ça va encore fonctionner aujourd’hui. Il faut savoir reconstruire.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

US CAMON – GRANDE SYNTHE : 1-4 (0-1)

Quatrième journée de Régional 1

Stade Lucien Jovelin, Camon

Arbitre : M. Jaminon

Buts : Da Veiga (66′) pour Camon ; (5′, 46′, 57′, 74′) pour Grande Synthe

US CAMON : Chivé –  Adam, Coupelle, Delogove Chancerel – Ducrocq, Lemba – Touré, Isambart, Da Veiga – Zerdab (c.)

Remplaçants : Faiz, Adon, Diop

Entraîneur : Titi Buengo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *