Titi Buengo (US Camon) : « A la mi-temps, ça doit faire 5-0 ! »

Le 11HDF

Face à une équipe d’Outreau qui sortait d’un cinglant revers à Grande-Synthe (8-0), l’US Camon s’est encore pris les pieds dans le tapis en concédant un match nul frustrant (1-1). La faute à un manque d’efficacité offensive qui commence sérieusement à lasser Titi Buengo, son entraîneur. Entretien.

Titi Buengo, on peut imaginer que ce point du match nul n’est pas de nature à vous satisfaire ? 

Pas du tout ! On manque encore cruellement de réalisme. A la mi-temps, ça doit faire 5-0 ! Tu ne le fais pas, tu ne peux t’en vouloir qu’à toi-même. En deuxième mi-temps, on ouvre le score (ndlr : Isambart, 60′) mais on ne parvient pas à tuer le match, à se mettre à l’abri. Il y a trop de situations qu’on n’a pas su convertir. Et pour couronner le tout, on marque contre notre camp à la 94e. Derrière ça, engagement et coup de sifflet final. Après si on s’est procuré autant d’occasions, c’est qu’on a largement dominé notre adversaire. Maintenant, c’était une bête blessée qui avait pris 8-0 le week-end dernier. Sur le contenu du match, ça aurait dû être dans cette continuité, c’était la suite logique. Le problème est qu’on se contente toujours du minimum.

C’est un mal récurrent depuis le début de saison…

Oui, parce qu’on n’est vraiment pas décisif. On prend des buts, d’accord. Certains sont peut-être évitables, d’accord. Maintenant, on doit avoir fait le boulot bien avant. On doit réussir à se mettre à l’abri. Il y a des matches qu’on aurait dû gagner 3-2 ou 4-3, mais ils se sont transformés en nuls parce qu’on manque d’efficacité devant. Il y a un déficit de confiance peut-être, mais il faut vraiment se remettre en questions. Il faut conjurer ce mauvais sort, inverser la tendance.

Sentez-vous ce groupe en mesure de procéder à cette remise en question ?

Aujourd’hui, le constat est ce qu’il est. On est incapable de battre une équipe à notre portée, même si c’était à l’extérieur. Outreau était vraiment prenable, il n’y avait vraiment rien. C’était le match idéal pour se remettre en confiance, que ce soit sur le plan comptable, pour l’efficacité de nos attaquants et pour rassurer nos défenseurs. On a très bien défendu mais ça n’a pas suffi, parce qu’on prend ce but qui vient définitivement nous plomber en fin de match. On n’a pas perdu, même si l’objectif était de prendre les trois points. Tout le groupe, tout le club est prêt à se remettre en question. On a une meilleure image à montrer, je sais qu’on va le montrer. Pour cela, il faut retrouver de la confiance et de la solidité. C’est le chemin à suivre si on veut avancer.

Ce match marquait la grande première dans l’équipe de Guy Ngosso. Quelle est votre analyse de sa prestation ? 

Il était associé à Sofiane Delgove en défense centrale. Les deux nous ont apporté beaucoup de sécurité. On a certes concédé un penalty, mais notre gardien a su l’arrêter. Derrière ça, on n’a vraiment rien concédé. Guy est le leader défensif que j’attendais. Que ce soit balle au pied ou par la parole, c’est vraiment ce que j’attendais. J’espère que les autres vont se mettre dans son sillage, certains se sont mis dans le bon tempo. Mais son apport dans la communication, l’anticipation et le sérieux ne peuvent que nous faire du bien.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

OUTREAU – US CAMON : 1-1 (0-0)

Huitième journée de Régional 1

Stade municipal d’Outreau

Arbitre : M. Thibault

But : Isambart (60′) pour Camon

US Camon : Bornoville – Adam, N’Gosso, Delgove, Kondo – Matondo, Sakho – Isambart, Adon, Megharbi – Zerdab

Entrants : Péchin, Adjide, Lemba

Entraîneur : Titi Buengo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.