Titi Buengo : « L’objectif est accompli »

Malgré une fin de saison compliquée, l’US Camon a validé sa montée, profitant du forfait de Montataire pour la journée de dimanche. Retour sur cet exercice 2018-2019 avec Titi Buengo.

Mission remontée accomplie !

Malgré une saison écourtée de quelques jours, Camon a bel et bien validé sa (re)montée en Régional 1. Et même si cela ne s’est pas fait sur le terrain, ce n’est pas un problème. « L’objectif est accompli ! On voulait monter, on monte, savoure Titi Buengo. Si on nous avait dit en début de saison que l’on monterait au dernier match, sur un forfait, on aurait tout de suite signé. Il n’y a pas de regrets que ce ne soit pas sur le terrain puisque dans le football, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. On a eu notre montée comme ça, tant mieux pour nous, même si je n’enlève pas le fait qu’on allait faire le travail sur le terrain. C’est le choix de l’adversaire et on fait avec. »

> L’US Camon promu sans jouer !

Une fin heureuse pour un projet ambitieux et rare de miser sur la jeunesse à ce niveau de la compétition. « C’est assez rare, mais ça démontre aussi le gros travail fourni à côté pour les tenir en alerte et les garder toujours motivés, apprécie l’entraîneur camonois. Ce qu’on leur a proposé tout au long de l’année, ça n’a pas toujours été facile pour eux parce qu’on est exigeant et qu’on leur en a demandé beaucoup, mais il n’y a rien sans le travail. Ils peuvent être contents de ce qu’ils ont accompli. C’est un accomplissement de leur jeune carrière et ils ont su obtenir quelque chose collectivement. Je suis content et ça pousse à travailler plus et à se donner encore plus. »

Un projet réussi jusqu’ici

Et malgré une fin de saison difficile, Camon a su redresser la barre après le coup de massue administratif de l’été dernier. « Ce n’était pas évident (ndlr : de repartir avec la relégation administrative) et franchement, c’est le kiff parce que c’est un projet avec des jeunes et peu de personnes ont misé dessus, savoure l’ancien joueur de l’ASC. Tout le monde pensait qu’on allait se casser la gueule avec autant de jeunes et ils ont démontré le contraire. Ils ont été bien encadré par le club, Jean-Paul Lucas, moi, le staff et on est vraiment satisfait. Ils ont beaucoup progressé, surtout dans la réflexion. Intrinsèquement, ils ont du ballon, mais mettre la qualité individuelle au service du collectif, c’est quelque chose de différent. »

> Titi Buengo : « On a fait le plus dur »

Désormais, l’US Camon va pouvoir se concentrer sur le recrutement et notamment au poste de gardien puisque Baptiste Poil ne sera plus le dernier rempart jaune et noir l’an prochain. « On a eu la chance d’avoir un très bon gardien très jeune et je ne peux même pas compter le nombre de fois où il nous a sauvés ! Je suis content pour lui parce qu’il est en cours à Lille, il prend le train pour venir aux entraînements, il fait des sacrifices pour le groupe et le club, détaille Buengo. Il va continuer ses études maintenant, il a beaucoup de mérite et j’ai beaucoup de respect pour lui. »

A.R avec R.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *