Titi Buengo (Camon) : « On fait du surplace, c’est embêtant »

Le 11HDF

Comme la semaine passée à Outreau, l’US Camon a entrevue la victoire avant de se faire rattraper en fin de match à Gravelines (1-1). De quoi susciter encore beaucoup de déception chez Titi Buengo. Entretien.

Quel est le sentiment à l’issue de ce match nul ?

C’est exactement le même que la semaine dernière. Tu dois gagner le match mais il y a toujours un déficit d’efficacité. C’est assez incroyable. On marque après vingt-cinq minutes sur un long ballon, on mène, on a deux ou trois grosses occasions après la pause mais on tire au-dessus. Gravelines finit par égaliser à un quart d’heure de la fin sur un centre et un joueur seul peut mettre la tête.

Tout ça pour un nouveau nul qui ne fait pas avancer…

On fait du surplace, oui. Ca commence à faire long depuis la dernière victoire et c’est franchement embêtant. Encore une fois, on a livré une vraie bonne bataille, on a bien joué, les gamins ont répondu présent, mais c’est juste dans l’efficacité qu’ils ont un peu failli. Je pense qu’il y a une perte de confiance pour certains joueurs dans ces zones de vérité.

Êtes-vous tenter d’aller chercher quelqu’un devant pour booster l’attaque ?

Je pense que oui. Deux joueurs vont arriver cette semaine sur les postes offensifs. Je suis obligé de trouver des solutions parce qu’on ne peut pas continuer comme ça. La stabilité défensive, je pense qu’on l’a trouvé mais offensivement, on n’a pas encore trouvé notre rythme de croisière. Souleymane (Touré) nous amène des solutions, c’est le meilleur buteur de l’équipe, mais il faut vraiment des mecs qui savent marquer.

D’autant que Ryan Da Veiga s’en va…

Statistiquement, il n’était pas comme un buteur. On se sépare, l’aventure continue sur des chemins différents pour lui comme pour nous. Je perds un bon joueur, mais dans ce que l’on recherche aujourd’hui, je ne perds pas un buteur.

Quels profils arrivent ?

Il y a un joueur de pointe et un de côté. L’attaquant est vraiment un pur finisseur. Ce sont deux très bons profils. On me les a proposé donc je les mets à l’essai. On joue en match amical contre la réserve de l’AC Amiens vendredi donc ça permettra de tester tout ça.

Commencez-vous à regarder derrière au classement ?

Dans la position où l’on est, on est obligé de regarder derrière nous. Dès l’instant où tu ne gagnes pas, tu es obligé de regarder derrière, mais ce n’est pas comme si on ne se procurait pas d’occasions. On a ces situations, c’est juste qu’il faut les transformer.

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

US GRAVELINES – US CAMON : 1-1 (0-1)

9ème journée de Régional 1

Stade des Huttes, Gravelines

Arbitre : M. Corroyer

But : Touré (27′)

US Camon : Bornoville – Adam, Sakho, Delgove, Kondo – Matondo, N’Gosso – Isambart, Adon, Touré – Zerdab

Entrants : Faiz, Megharbi, Lemba

Entraîneur : Titi Buengo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.