Stéphane Pichot (LOSC B) : « Amorcer notre remontée »

Stéphane Pichot LOSC B National 3
Pavel Clauzard / Le 11 HDF

Disposant de deux nouveaux renforts que sont Louis Carnot et Evens Joseph, Stéphane Pichot a vu le niveau de jeu du LOSC B augmenter. Le technicien lillois se satisfait de ce recrutement et évoque la rencontre du jour qui s’est soldée par un nul.

Stéphane Pichot, c’est un bon résultat dans l’ensemble…

Ouais, c’était un bon match contre deux belles équipes. On a pris du plaisir, j’espère que vous aussi. C’était un match vivant avec beaucoup d’intensité. Forcément un peu frustré sur l’ensemble de la deuxième période où nous avons poussé. Nous aurions pu marquer un but de plus. C’est vrai que le gardien en face a vraiment fait un match avec beaucoup d’arrêts. Il a sorti 2-3 arrêts décisifs sur nos occasions, à nous d’être encore meilleurs dans la zone de finition. En tout cas, dans l’intensité, on avait demandé de se lâcher, de faire des courses. Je n’ai pas grand chose à reprocher aux joueurs, ils ont répondu présent. Si on arrive à remettre tous ces ingrédients à tous les matches, je pense qu’on va amorcer notre remontée. C’est frustrant de ne pas avoir gagné, c’est sûr. On sait que pour renverser des situations où on est en difficulté, ça passe par des étapes. J’espère que c’en est une qui va nous faire avancer un peu plus.

Des regrets sur l’efficacité en début de match ?

Je pense qu’on a les premières occasions. On doit prendre l’avantage sur ce match. Après, on court derrière au score, alors qu’on a eu deux énormes occasions. Il faut qu’on soit beaucoup plus efficaces dans ce type de match, et ce, malgré les arrêts du gardien. C’est presque pas logique de ne marquer qu’un but, donc on doit vraiment travailler ça. Nous étions un peu là-dessus, mais surtout sur le versant équipe et défendre en avançant. De ce côté-là, nous nous en sommes sortis. On va aller petit à petit.

Par rapport à l’avant trêve, qu’est-ce qui vous saute aux yeux parmi les progrès de l’équipe ?

Évidemment, j’ai toujours parlé de maturité de l’équipe. On a été en difficulté en début de saison à cause de ça. Je ne dis pas que nous n’avons pas de bons joueurs ou à potentiel, j’ai dit qu’ils étaient un peu tendres par rapport à ce championnat de National 3. Les deux recrues qui sont arrivées nous amènent un peu plus de calme et de lucidité, de touche technique et de maturité. C’est ce qu’il nous manquait, on le savait. Ils ne sont pas encore prêts, loin de là. Ce sont des garçons qui n’ont pas joué la première partie de saison, c’est pour ça qu’ils sont sortis et n’ont pas joué tout le match. On s’attèle à ce qu’ils arrivent eux aussi à plein régime. C’est vrai que pour cette première prestation pour eux, le bilan est plutôt positif.

Est-ce différent de coacher des joueurs un peu plus expérimentés ?

Non, car on reste vraiment dans le projet du club. Le fait que le président soit là (NDLR : Jean-Michel Vandamme), c’était pour appuyer sur le projet du club de joueur avec des joueurs à potentiel. On est contents, puisque Lachaab a marqué, Ferrah titulaire, Burlet 2005, Messoussa 2004 et Bazié 2003. Nous sommes dans le projet, il n’y a pas de soucis par rapport à ça. Ces garçons-là apportent un peu plus de maturité.

Un petit mot sur la Gambardella avec le LOSC qui a battu Paris. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

C’est vrai, le gain est important et nous sommes fiers pour la Gambardella. Mais les faire monter, ces garçons s’entraînent avec moi. Touré, Lachaab, Ferrah, Burlet, Mbamba sont déjà dans le groupe Pro 2. Donc eux redescendent pour jouer ! Mais oui, ça montre que quand ils sont réunis, il y a de belles générations qui arrivent. Comme je l’ai dit, pour ce championnat, ils ne sont pas toujours mûrs, mais en Gambardella, ils arrivent à faire de bonnes choses et à avoir une bonne cohésion. Le fait qu’ils descendent et jouent cette compétition à fond est positif, et j’espère qu’ils iront le plus loin possible.

Propos recueillis par Pavel CLAUZARD


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *