Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « On n’est pas prêt, on avance un peu à l’aveugle »

Sébastien Léraillé Longueau

Invaincue lors de l’interruption des championnats la saison dernière, l’ESC Longueau démarre ce nouvel exercice avec son lot d’incertitudes. Entre une préparation estivale inquiétante sur certains aspects selon son entraîneur et des recrues qui peinent encore à donner la pleine mesure de leur potentiel, Sébastien Léraillé aborde le déplacement à Outreau sur la pointe des pieds. Entretien. 

Le bilan de la préparation estivale

« On a travaillé en essayant d’être le plus cohérent possible. On a essayé de remettre du lien tactiquement, de la connexion entre les joueurs. Aujourd’hui, je n’ai aucune certitude, je dirais même que je ne suis pas satisfait de ce que j’ai pu proposer durant la préparation. On aura tout le monde à disposition fin septembre. Si on fait un mauvais début de championnat, je le prendrais pour moi. De mon avis, je n’ai pas réussi à gérer les absences. On verra si les résultats me donnent tort mais j’ai le sentiment de ne pas avoir trouvé les bonnes solutions à nos problèmes durant les séances d’entraînement. Aujourd’hui, on n’est pas prêt, on avance un peu à l’aveugle. J’espère que les garçons, de par leur expérience, vont combler un peu ce que je n’ai pas réussi à faire passer sur les entraînements.

Le recrutement de l’ESC Longueau

‘L’arrivée de Charles Duvauchelle, qui relève de blessure, va beaucoup nous apporter. Il est complémentaire de beaucoup de joueurs sur le plan offensif. J’attends beaucoup plus de Joffrey Torvic, aujourd’hui ce qu’il propose ne me convient pas. Je lui ai dit, on en a parlé ensemble. Je serai intransigeant avec lui, parce que c’est un garçon qui doit apporter une plus-value au groupe. Si ce n’est pas le cas, je prendrais les décisions qui s’imposent. Et c’est la même chose avec ceux qui étaient déjà là et qui ne seraient pas dans l’état d’esprit du groupe. J’attends plus d’investissement de la part de Joffrey, ce n’est pas parce qu’il a joué au-dessus qu’il arrive en terrain conquis. Je n’ai pas de doute sur sa motivation mais j’en attends plus de sa part. Quant à Théo Richard, il a fait deux séances avant de se blesser. J’espère le récupérer rapidement mais il a un problème au talon et c’est le gros couac de la préparation avec la blessure de Nicolas Leullier, qui s’est blessé sur une opposition. Dans le sens des départs, on a perdu Maxence Kwinta, qui commence à gratter du temps de jeu en National 3. Je suis content pour lui et j’espère qu’il va pouvoir s’imposer et apporter quelque chose à l’AC Amiens. Je suis globalement satisfait du recrutement, même si j’attends que tout le monde donne encore sa pleine mesure au groupe. »

La jeunesse pointe le bout de son nez

« On a des jeunes qui ont tapé à la porte durant la préparation. Cela risque de bousculer la hiérarchie. C’est le cas de Coussart ou bien encore de Fournier. On est peut-être en train de passer un cap avec eux. J’essaie de les amener au niveau régional depuis des années et on semble se rapprocher du moment fatidique. S’ils méritent de jouer, ils joueront et les autres resteront chez eux ou iront en réserve. La concurrence est saine et de mon côté je serai intransigeant au niveau des attitudes. J’estime qu’on ne peut plus se cacher derrière l’idée que Longueau joue le maintien et doit rapidement se maintenir. Je souhaite que les joueurs se consacrent uniquement à la partie football, qu’ils ne s’éparpillent pas et gomment les mauvaises attitudes, les mauvais comportements et les mauvaises expressions. »

Coupe de France : L’ESC Longueau passe sans encombre

Les ambitions pour la saison

« L’objectif majeur demeure le maintien tout en réussissant à incorporer des jeunes pour leur donne de l’expérience au niveau R1. On démarre ce championnat sur la pointe des pieds, avec beaucoup d’humilité et surtout l’envie de respecter nos principes de jeu. L’idée est de bien démarrer avec une ou deux victoires qu’on pourrait traîner sur les cinq, six premières journées pour travailler dans de bonnes dispositions. Maintenant, je ne vais pas juger les joueurs sur le premier match ou tirer la sonnette d’alarme si ça se passe mal d’entrée de jeu. »

Le premier match à Outreau 

« On sait à quoi s’attendre. Ce ne sera pas un déplacement facile, même si on reste sur deux victoires en championnat contre eux. Cela va être compliqué, contre une équipe accrocheuse, bien organisée, avec des individualités sur le plan offensif. Il va falloir répondre présent à travers notre jeu et se montrer efficace dans les deux zones. On aura une chance de ramener un bon résultat si on reste solidaires et disciplinés. Il faut qu’on arrive à démarrer aussi bien que la saison dernière, sachant qu’on reçoit deux fois après ce premier match à Outreau. »

Tous propos recueillis par Romain PECHON

OUTREAU – ESC LONGUEAU

1ère journée de Régional 1

Samedi 11 septembre, 18h30

Stade Municipal, Outreau

Arbitre : M. Cailliez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *