Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « Le recrutement est terminé »

Sébastien Léraillé Longueau

A moins d’un mois de la reprise de l’entraînement collectif, Sébastien Léraillé fait le point sur l’intersaison de l’ESC Longueau, principalement marquée par le départ de Maxence Kwinta et l’arrivée de Joffrey Torvic. Le tout pour une équipe qui aura toujours le même objectif en Régional 1 la saison prochaine : obtenir le maintien le plus vite possible.

Le point sur l’effectif

« On a un seul départ, celui de Maxence Kwinta qui part à l’AC Amiens. Je suis content pour lui. Il voulait retrouver le National 3 et j’espère qu’il va prendre du plaisir et s’éclater. Il a été honnête dès le départ et il n’y a pas de soucis là-dessus. On a quelques arrivées parce qu’on avait ciblé ce qui nous manquait. On a pris Gaëtan Bourbier pour remplacer Arthur Boquillon. Il est polyvalent et me permet de moduler ma défense en cas de pépin. Ensuite, on a fait Charles Duvauchelle. Ça faisait un moment que je voulais retravailler avec lui. Je le connais, je l’ai fait venir à Abbeville en jeunes et ça a matché tout de suite parce qu’il était intéressé par le projet proposé ici. Je le voulais déjà l’an dernier mais il voulait continuer avec Abbeville parce qu’il a un très grand amour pour ce club. Je suis très content de le récupérer.

L’AC Amiens va retrouver Jean-Bouin sans de nombreux cadres

On a fait Joffrey Torvic également pour compenser le départ de Maxence. Ils sont un peu dans le même registre avec de la percussion et du caractère. Je suis content de le faire venir parmi nous. On vient également de faire signer Théo Richard qui est passé par Ailly-sur-Somme, Dunkerque, Loon-Plage et vient du Pays de Cassel. C’est un excentré gauche de vingt-trois ans. On cherchait à ce poste mais dans le secteur, on n’avait pas identifié ce joueur qui aurait apporté un plus, mais Théo m’a contacté récemment, on a discuté, on s’est vu et on a conclu de travailler ensemble. De mon côté, le recrutement est terminé. On va faire monter quelques jeunes. Dans le staff, Basile Debeugny part chez les féminines de l’Amiens SC et Pierre Bourdet revient pour le remplacer. Néanmoins, Basile va quand même garder les U17 Ligue au club. Sur ce point, je n’ai pas aimé l’attitude de l’Amiens SC et plus précisément de Bruno Fagnoni (ndlr : le nouvel entraîneur des féminines) qui ne m’a toujours pas contacté pour m’en informer. Ce n’est pas la première fois qu’il procède de la sorte. »

Les ambitions

« On veut déjà bien débuter la saison parce qu’on ne sait pas trop combien de descentes il y aura en fin de saison. L’objectif est d’être dans les cinq premiers à la trêve pour se donner un petit matelas à mi-saison, ensuite, on verra. Quand on voit le recrutement de Loon-Plage ou Camon – qui seront les favoris – on n’est pas dans le même objectif. On va chercher à se maintenir le plus rapidement possible pour pérenniser le club. Je pense que c’est une question de moyens et d’attractivité. Camon récolte les fruits de sa bonne partie de saison de l’an dernier. Les joueurs souhaitent aller à Camon parce qu’ils sont sur un projet dynamique et c’est tout à fait logique. Longueau est très loin derrière Abbeville, Camon et l’AC Amiens en termes de visibilité et d’attractivité, on fait avec nos moyens. On est dans la continuité, mais c’est bien d’avoir des clubs ambitieux dans le District de la Somme. »

Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « Cette décision aurait pu être prise beaucoup plus tôt »

Le championnat

« On ira encore plus loin avec les joueurs en les mettant plus en responsabilité. Le but n’est pas de faire du copier-coller des autres saisons mais de faire en sorte que les joueurs soient encore dans la réflexion et qu’ils puissent reproduire ce qu’on leur demande. »

Le programme de la reprise :

Reprise de l’entraînement le 16 juillet avec des tests, le 17 sur le terrain

14 août : Miannay, à Miannay

18 août : AC Amiens, à Longueau.

21 août : Arras, à Auxi-le-Château.

25 août : RC Amiens, à Longueau.

28 août : adversaire à déterminer, à Menchecourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *