Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « Ce match va nous servir de référence »

Devant Camon avant le premier derby de la saison, l’ESC Longueau a confirmé son bon début de saison en l’emportant grâce à un doublé de Charles Duvauchelle (1-2), ce dimanche. Satisfait du résultat et de la prestation d’ensemble, Sébastien Léraillé veut néanmoins garder la tête froide après ce quatrième succès en sept rencontres. Entretien.

Quel regard portez-vous sur cette victoire ?

C’est une victoire méritée, ils sont allés la chercher. On a fait une très très grosse deuxième mi-temps, notamment dans l’utilisation dans le ballon, on a fini par les étouffer. Je savais qu’on allait monter en puissance athlétiquement, parce qu’on avait bien bossé pendant les vacances. Ensuite, on a vu de belles phases de jeu, des choses intéressantes. On est sur la continuité de ce qui a été fait fin 2021. Il y avait du monde, j’avais des choix et le banc a apporté. C’est la force de ce groupe. Cela prouve encore une fois que tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice et que personne n’est indispensable. On a un groupe et pas une somme d’individualités.

L’entrée de Romuald Lemaire fait basculer le match…

Il était dans le dur fin 2021, il était blessé, il y a eu des choix. On a eu une discussion vendredi soir, je lui ai dit qu’il pouvait me servir à tout moment. Il est entré au bon moment, il a cette faculté à donner de bons ballons, aussi à savoir les garder. Il a quand même une vraie expérience et on aura toujours besoin de ce genre de joueurs. Aujourd’hui, Longueau est un groupe de 20 joueurs capables de faire de très gros matches mais aussi de passer à travers.

Après cette victoire, n’êtes-vous pas tenté de commencer à regarder vers le haut ? 

Non, pour le moment je regarde vers le bas. Le haut, ce n’est pas pour l’instant. On a dit qu’on ferait un point après le match aller. On a encore une marge de progression, pas mal de choses à régler. Ce qui est bien c’est qu’on marque sur des phases travaillées à l’entraînement. Ce groupe arrive tout doucement à maturité. Après, on va rester les pieds sur terre. C’était un gros match, contre une belle équipe, qui a des qualités offensives. Camon avait pas mal d’absents et du mal à trouver un certain équilibre. Maintenant, le plus dur commence, il va falloir retrouver de l’humilité et redescendre très rapidement. Je suis très fier d’eux mais le chemin est encore long pour le maintien.

Vous avez parlé de maturité. C’est le genre de matches que vous ne gagniez pas depuis votre retour en Régional 1…

Exactement. A un moment donné, il faut prendre de la hauteur, ne pas tomber dans les provocations dans ce genre de match. Tout doucement, on commence à comprendre tout ça. C’est le résultat de leur travail et e match va nous servir de référence. Il y a eu de la présence aux entraînements avant ce match, les attitudes étaient bonnes sur la rencontre. Si on veut faire un très bon championnat, on aura besoin de tout le monde et de cet état d’esprit.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *