Roxana Maracineanu : « Ça ne pourrait être qu’à huis clos »

Ministre des Sports, Roxana Maracineanu a précisé le cadre, notamment sur le plan sanitaire, dans lequel elle envisageait une reprise des compétitions sportives au début de l’été dans le cadre d’un entretien accordé au quotidien l’Equipe, ce mercredi.

Le huis clos acté

« Mon rôle n’est pas de dicter le format de la fin de saison, ni dire si elle sera blanche. L’un des principaux préalables à une reprise des championnats, c’est déjà que les sportifs puissent commencer à s’entraîner et retourner en groupe. Si les championnats reprennent, ça ne pourrait être qu’à huis clos car le président de la République a indiqué qu’il n’y aura pas de rassemblement possible avant mi-juillet. Il n’y aura pas la possibilité de rassembler des spectateurs dans un stade. Il n’y aura pas forcément les meilleurs joueurs sur le terrain, même si ceux qui sont à l’étranger peuvent revenir. »

Des mesures d’aides et d’accompagnement

« On fait ce qu’on peut pour aider les clubs parce que l’on sait qu’ils sont pris dans l’étau entre des salaires importants à verser aux joueurs et l’argent qui ne rentre pas, principalement les droits TV mais aussi la billetterie, sans parler des contrats de sponsoring qui sont en danger. Les prises de position de certains présidents de clubs donnent à penser que c’est l’intérêt de leur club avant tout. Certains clubs sont venus frapper à la porte du ministère des Sport et ils nous ont expliqué à quel point ce serait difficile pour eux. En annonçant la possibilité d’étaler le salaire des joueurs sans perdre le bénéfice de l’exonération des charges propres au chômage partiel, on attend aussi des gestes de leur part. Il y a d’ailleurs des dirigeants de club qui ont baissé leur rémunération de 30%. »

La santé, priorité numéro 1

« Mon rôle est d’étudier tous les scénarii possibles. On fait des propositions au gouvernement pour que les sportifs professionnels puissent reprendre leur métier le plus vite mais le mieux possible. Ce que l’on étudie aujourd’hui et que nous soumettrons à la cellule de Jean Castex ainsi qu’au premier ministre, c’est la possibilité de faire ressortir ces athlètes avec toutes les précautions sanitaires nécessaires. Le président de la République a indiqué que les tests seraient réservés prioritairement aux personnes qui présentent des symptômes. Nous, nous travaillons aux protocoles de reprise avec les médecins du sport sur tous les scénarios possibles et ensuite nous échangerons de la manière la plus transparente avec les sportifs pour qu’ils puissent reprendre en toute confiance. Ma priorité est de protéger la santé des athlètes. »

Source : L’Equipe

A lire aussi : 

Ligue 1 : La LFP écarte l’hypothèse d’une saison blanche

Droits TV : Le ministère des Sports propose une médiation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *