Romain Revelli (USL Dunkerque) : « On reste dans une situation comptable serrée »

USL Dunkerque Revelli
@USL Dunkerque

Fort de ses trois récents succès, l’USL Dunkerque a quitté la zone rouge et s’est offert un bon bol d’or. Néanmoins, Romain Revelli est conscient que la situation demeure fragile avec seulement trois points d’avance sur l’Amiens SC, l’actuel avant-dernier. De quoi faire preuve de prudence avant la réception de Caen, samedi pour le compte de la 13ème journée de Ligue 2. Entretien.

Romain Revelli, dans quel état d’esprit abordez-vous le match contre Caen après trois succès consécutifs ?

Le discours reste le même, on est soulagé après les dernières victoires. Pour autant, on ne peut pas trop longtemps profiter au regard de notre situation, on s’est très vite remis au travail. On reste dans une situation comptable qui est serrée. Il faut donc, chaque week-end, remettre le travail au cœur de notre approche. On a un beau calendrier qui nous attend jusqu’à Noël. On va jouer des équipes du cœur de la Ligue 2, Caen, Le Havre, Grenoble, Ajaccio, Amiens et Guingamp. Des clubs qui ont tous des ambitions.

Tous ne sont pas en pleine forme, on pense notamment à Amiens, il y aura des choses à faire…

Sincèrement, dans cette Ligue 2, tout le monde peut battre tout le monde.

Que retenez-vous de positif après la victoire contre Valenciennes ?

Je suis content de l’état d’esprit affiché par l’équipe, d’avoir été dans le plan de jeu souhaité. Je suis très content de ce match. Je n’ai pas la même analyse que certaines personnes, on a marqué très tôt et ils ont donc joué de manière très offensive. On a dû les contenir, à 0-0 ça aurait peut-être été différent. Contre Quevilly, on avait fait 35 centres si je me rappelle bien. C’est normal à la maison de pousser pour l’emporter. C’était l’histoire de ce match à Valenciennes. On est humbles, on essaie de s’adapter à la situation tout en restant dans nos principes de jeu, à savoir défendre en avançant. On peut être bas mais le faire et être très vertical à la récupération du ballon. A l’extérieur, on ne peut pas sortir dix fois, on l’a fait quatre ou cinq fois et on a été réaliste. Quand on fait ce genre de prestation, c’est très positif. Maintenant, il faut continuer.

Quel est votre avis sur les sanctions rendues à propos du match Pau – Dunkerque ?

Je me suis déplacé à Paris. Je me suis expliqué avec calme et respect auprès de la commission de discipline. Je suis déçu d’avoir pris un match, parce que je n’ai fait que parler à l’arbitre pour signaler la blessure de mon gardien. Je n’étais pas très content de cette histoire, on reste des éducateurs et on ne doit pas donner cette image. Je suis content que cette histoire soit finie et au final j’accepte cette sanction. Je remarque aussi que le club de Pau a été plus sanctionné, cela montre quand même que nous n’étions pas en tort. Ma sanction est même un peu symbolique je pense, pour pas que le seul club de Pau ne soit pas sanctionné. Certains ont pu penser qu’on était à l’origine alors qu’on a été attaqué. On est des gens bien élevés, on sait ce qu’on raconte, on sait ce qu’on fait. Je vais désormais purger ma sanction contre Le Havre.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires