Romain Revelli (USL Dunkerque) : « On a communiqué sur ces onze cas »

Revelli USL Dunkerque
Matthieu Mirville/Icon Sport

A trois jours du retour au championnat après la trêve hivernale, l’USL Dunkerque pourrait voir son match contre le Paris FC être reporté puisque plus de dix cas ont déjà été signalés par le club maritime. Désormais, Romain Revelli affirme que la balle dans le camp de la Ligue de football professionnel.

Dunkerque durement touché

« A l’image de ce qu’il se passe en France, on a subi des tests positifs. On a un peu de tout, quelques garçons avec des symptômes, pas mal même. Heureusement ça reste de l’ordre de la petite grippe. et il y a aussi d’autres garçons qui ont moins de symptômes. On va voir après sur ce protocole ce que dit la Ligue. Nous on a communiqué aujourd’hui sur ces onze cas. C’est monté en régime. On en a eu deux, puis six, et enfin onze. On fait des tests tous les matins, peut-être que demain on en aura deux de plus. On a isolé tout le monde. Après c’est la LFP qui devrait appliquer le règlement. On va suivre ça.

Là ce matin, on a fait monter quelques jeunes. On était treize. Le problème c’est qu’on ne peut pas fermer l’usine, et mettre tout le monde en chômage partiel. Les joueurs ont besoin d’exercice physique. Il y en a qui ont arrêté depuis trois jours, ils ont des symptômes, d’autres non. On regarde quand ils pourront se ré-entraîner seuls. Quand on reprendra, il faut que certains ne soient pas en difficulté. Tout cela en respectant les protocoles de la LFP. On est déjà dans l’anticipation de tout ça. Quand on récupérera des garçons qui n’ont rien fait pendant quinze jours, bonjour les dégâts. On sait que notre saison va être chaotique. Il reste dix-neuf matches, l’essentiel c’est que la santé aille pour tout le monde. »

Source : France Bleu Nord

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article