Romain Poyet (Amiens SC) : « On devra être à 120% pour faire une performance »

Amiens SC Poyet
Amiens SC Football

Après un retour à la compétition victorieux face à Rodez dimanche soir, l’Amiens SC s’attaque à un gros morceau et à une bête blessée, à savoir Clermont, ce mercredi en match en retard de la 29ème journée de Ligue 2. Conscient de ce contexte, Romain Poyet s’attend à une partie difficile qui nécessitera de ne faire aucun calcul en dépit de la rencontre à venir face à Chambly en fin de semaine. Entretien.

Quel est le plan de marche pour la poursuite de cette semaine chargée ?

On repart sur un fonctionnement normal, sauf que notre normalité est de jouer tous les trois jours. On a toujours quasiment deux groupes entre ceux qui ont joué et ne peuvent pratiquement pas s’entraîner, et ceux qui n’ont pas joué et peuvent s’entraîner. On s’adapte et ça va être ça jusqu’au 1er mai. Le staff médical a un gros rôle à jouer parce qu’on sait que c’est une période très compliquée. On a fait un match et il en reste encore six ! Ca va être de la gestion au quotidien des petits pépins, des blessures pour mettre la meilleure équipe à chaque match en prenant en compte tous ces petits problèmes à gérer en période de forte densité de matches.

[J29] L’Amiens SC sans Opoku et Lomotey à Clermont

Sentez-vous le groupe émoussé deux jours après le match contre Rodez ?

Avec la victoire, c’est un peu plus facile de récupérer et c’est vrai, c’est une réalité, quand on gagne, tout le monde récupère mieux et il y a plus de sourires sur les visages. Les jambes sont plutôt bonnes chez les joueurs, on a fait un maximum de choses dans la récupération avec tous les protocoles. On est plutôt carré là-dessus et bien organisé. On aura un jour de récupération de moins que Clermont, mais on sera quand même dans de bonnes dispositions pour attaquer le match. On a vécu la même série (ndlr : le Covid) avec Clermont et on va essayer de s’adapter au mieux. Leur très bonne dynamique s’est compliquée après, et j’espère qu’on va continuer sur celle que l’on a créée contre Rodez.

Cheick Timité (Amiens SC) : « On a huit finales à jouer ! »

Peut-on parler de dilemme entre nécessité de faire tourner au regard du calendrier chargé et volonté de maintenir un maximum de joueurs pour tenter de préserver la dynamique ? 

Quand on voit le chemin à parcourir, on se dit qu’on va faire des rotations et essayer de gérer au mieux pour privilégier un match, mais quand on arrive le jour du match, on a envie de mettre ceux qu’on pense être les meilleurs pour ce match. C’est une réflexion que l’on a avec Oswald (Tanchot) et l’ensemble du staff. Je ne vais pas tout dévoiler, mais il y a forcément des interrogations. On va mettre la meilleure équipe pour ce match sans se préoccuper de Chambly. Chambly, ce sera un autre jour et on fera d’autres choses.

Peut-on s’attendre à du mieux dans le jeu par rapport au match contre Rodez, sachant que ce genre d’adversité peut mieux vous convenir aussi ?

On ne va pas jeter tout ce que l’on a fait contre Rodez. Les joueurs étaient en manque de rythme sur la première mi-temps, en manque de repères. Ce n’est pas une excuse mais une réalité qu’il faut admettre. Clermont est une des équipes qui jouent le mieux dans ce championnat, a un vrai projet de jeu, un entraîneur très performant et qui fait de belles choses. Ils posent des problèmes à tout le monde, ont la meilleure défense et le meilleur buteur. Ils ont tous les atouts pour être en Ligue 1 la saison prochaine et on devra être à 120% pour faire une performance sur ce match. Il ne faut surtout pas prendre Clermont à la légère parce que c’est une grande équipe de ce championnat.

Propos recueillis par Romain PECHON

Votre avis compte !

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires