[RETRO] J26 : Service minimum pour l’Amiens SC à Strasbourg

Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison de l’Amiens SC. Amiens voyage à Strasbourg avec l’envie de laver l’affront du match aller.

L’Amiens SC pour continuer d’y croire

Il y a de fortes chances qu’Amiens souffre à nouveau contre une des meilleures formations du championnat à domicile, comme ce fut récemment le cas de Reims, lourdement battus par les Alsaciens (3-0). « Ils ont fait preuve de beaucoup de qualité dans les matches qu’ils ont joués depuis l’aller, d’une très bonne organisation, et de discipline. A Lyon, ils auraient probablement mérité de l’emporter dans les derniers instants, constate l’entraîneur de l’ASC. Nous devons nous dire que nous allons faire face à une très bonne équipe de Ligue 1 et ça doit nous motiver autant que les derniers matches ont pu le faire. »

Or, la motivation est trop souvent à géométrie variable du côté de l’Amiens SC, capable du meilleur comme du pire d’un match à l’autre. « Sincèrement, c’est un des matches les plus motivants à jouer, et j’attends beaucoup d’enthousiasme de notre part pour enchaîner dans la dynamique que l’on a pu installer, martèle Elsner à l’égard de ses joueurs. Par rapport à la situation dans laquelle on se trouve, on se doit aussi d’avoir un énorme surplus de motivation. Ce sera vraiment important et ça me tient énormément à cœur de réussir un bon match, de continuer notre chemin et de réussir un résultat positif là-bas. » 

Amiens sauve un point

Que cette équipe d’Amiens est frustrante ! Capables de se sublimer contre le Paris Saint-Germain, les Picards ont affiché un criant manque d’ardeur, dans la lignée d’une grande majorité de leurs prestations lors de ces trois derniers mois de compétition. Et sans un arrêt réflexe de Gurtner à la dernière seconde, Amiens aurait même pu concéder une énième défaite (90+2). Effectivement, dans une Meinau ayant fait le plein, ce sont les Alsaciens qui affichaient le plus d’envie au cours d’une première période particulièrement hachée et uniquement animée par un bon arrêt de Gurtner pour prolonger en corner une vicieuse reprise de volée d’Ajorque (33e).

Sous la pression du résultat, l’ASC semblait même gagné par une importante nervosité, symbolisée par les multiples avertissements reçus et de nombreuses contestations assez inappropriées. Ainsi, il fallait attendre quasiment l’heure de jeu pour voir Kakuta cadrer la première tentative samarienne, nécessitant une belle intervention de Sels (57e). Entre-temps, Zungu avait failli être l’auteur d’un but gag contre son camp (46e) alors que Calabresi détournait in extremis la tentative de Lala, astucieusement servi en retrait par Bellegarde (54e).

Mais à défaut de pouvoir l’emporter, l’Amiens SC parvenait à tenir le point du nul, après avoir poussé un dernier ouf de soulagement lorsque Ajorque et Mothiba ne parvenaient pas à reprendre le bon centre de Thomasson dans les ultimes secondes de la partie. Fort heureusement pour les Picards qui ne méritaient guère plus à l’issue de ce quatorzième match sans victoire. 

Le film du match

 

La réaction d’après match

Alexis Blin : « On accueille ce point un peu heureusement parce qu’on a pas mal subi en deuxième mi-temps, même si Strasbourg ne s’est pas crée de grosse occasion à part le dernier tir. Je ne pense pas qu’on aurait pu repartir ce soir avec plus que ça, mais on a fait face, on a défendu ensemble, on a été solidaires les uns avec les autres. Il faut s’appuyer sur ça pour capitaliser la semaine prochaine dans un match très important contre Metz. On sait de quoi Régis est capable et il nous sort un arrêt incroyable qui nous permet de repartir d’ici avec un point. Ça aurait été cruel de perdre ce match. On sait que l’on peut compter sur Régis jusqu’à la fin de la saison et on est contents de l’avoir avec nous. Il nous a manqué un peu de justesse sur ce match. Les gars ont fait les efforts qu’il fallait, ils ont tout donné sur le terrain, il faut les féliciter pour ça. Quoi qu’il en soit, on sera ensemble jusqu’à la fin de la saison. Il arrivera ce qu’il arrivera mais ce qui est sûr c’est qu’on ne lâchera pas et on se battra ensemble. »

Valentin ROSE

À lire aussi :

> [J26] : L’Amiens SC grignote un point

> [J26] Strasbourg – Amiens SC : les notes du match

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *