[RETRO] J10 : L’Amiens SC en mode braqueur à Nîmes

Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison de l’Amiens SC. Après un succès de prestige face à l’OM, les Amiénois s’attaquent aux Nîmois.

L’Amiens SC repart à l’abordage

Loin des strasses et des paillettes de la réception de l’Olympique de Marseille, Amiens va replonger dans son traditionnel quotidien face à une accrocheuse équipe de Nîmes. « Ils n’ont pas de noms ronflants mais ils ont tout mon respect parce qu’ils courent ensemble, savent boucher les trous, compenser quand un joueur est à terre. Je ne m’attends pas à un match facile, prévient Aurélien Chedjou. Ils ne laissent pratiquement pas d’espaces et chaque ballon dangereux finit au fond pour eux. Une analyse partagée par son entraîneur, Luka Elsner : « Quand je regarde les statistiques, Nîmes fait partie des cinq meilleures équipes en termes de production offensive en ce moment. »

Une égalisation dans les derniers instants

Après une première période globalement manquée, au cours de laquelle Guirassy avait pourtant manqué l’ouverture du score (24e), seul face au gardien adverse suite à un long dégagement inspiré de Gurtner, les Amiénois ont finalement attendu les ultimes instants pour faire trembler les files. Et comme un symbole, c’est Calabresi qui s’arrachait pour pousser au fond des filets le onzième corner picard de la rencontre (1-1, 90e+5).

Trop court sur l’ouverture du score de Martinez (41e), là aussi sur corner, le défenseur italien avait effectué avant ça un retour maîtrisé dans les pieds de Duljevic dans les premiers instants de la partie. Pourtant prévenus, les joueurs de Luka Elsner manquaient d’intensité et subissaient le rythme imposé par leurs adversaires. Symbole d’une équipe trop en dilettante, Chedjou perdait un ballon au niveau de la ligne médiane qui débouchait sur le corner à l’origine du but de Martinez.

Le film du match

La réaction d’après match

Arturo Calabresi : « Nous sommes vraiment heureux, je suis heureux d’avoir marqué et je le suis avant tout pour toute l’équipe. C’était un match compliqué, où le combat était perpétuel. Nous n’avons pas bien joué en première période mais c’était bien mieux en seconde. Nous sommes revenus dans le match, nous y avons cru jusqu’à la fin et nous avons réussi à égaliser, c’est important pour le reste de la saison.

Amiens s’est battu, nous étions venus ici pour gagner, pour être dans la continuité de nos bons résultats et de la victoire contre Marseille. Nous avons été mauvais sur le but encaissé mais nous avons eu une réaction positive, nous sommes restés soudés, tous ensemble. Cela montre au reste du championnat quel genre d’équipe nous sommes. Nous devons maintenant penser au prochain match, ce sera un match difficile contre Saint-Etienne. Nous allons nous remettre au travail pour arriver là-bas pour livrer un combat et jouer au football ».

Valentin ROSE

À lire aussi :

[J10] Nîmes – Amiens SC : Une attaque qui a « croqué »

>[J10] Nîmes – Amiens SC : les notes du match

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *