Rétro Décembre 2018 : Ganso claque la porte

Le second opus de l’Amiens SC dans l’élite du foot français désormais achevé, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison à travers notre rétrospective mensuelle. On poursuit avec le mois de décembre, marqué par le départ précipité de Ganso, recrue phare du mercato estival. 

Le fait marquant

Samedi 8 décembre – En déplacement à Guingamp, Amiens va remporter son deuxième et dernier match de la saison à l’extérieur (1-2). Le tout sans Ganso, officiellement malade. En réalité, le meneur de jeu brésilien a refusé de faire le déplacement en Bretagne pour contester les choix de son entraîneur. Désireux de trouver une porte de sortie, le joueur prêté par Séville obtiendra gain de cause quatre jours plus tard.

Les autres dates-clés

Samedi 1er décembre – Impuissant face à la furia nîmoise, Amiens encaisse un cinglant et logique revers contre le promu porté par l’insatiable Rachid Alioui (3-0). Au terme de ce match, Bernard Joannin tiendra un discours mobilisateur alors que Christophe Pélissier ne s’éternisera pas devant les médias. L’ASC traverse alors une vraie période de doute.

Mardi 4 décembre – Malgré une domination territoriale incontestable durant la totalité de la rencontre, l’Amiens SC encaisse une nouvelle défaite contre Monaco (0-2). La faute à deux penaltys convertis par Falcao après des fautes d’Emil Krafth et Khaled Adenon et à un manque de justesse dans les trente derniers mètres. L’allégorie de cette première partie de saison.

Mercredi 19 décembre – Après une expulsion rapide et contestable de Khaled Adenon, Amiens se retrouve mené 3-0 par l’Olympique Lyonnais en 1/8e de finale de la Coupe de la Ligue. Et malgré une réduction de l’écart en fin de rencontre, la route dans la compétition s’arrête ici pour les hommes de Christophe Pélissier.

Dimanche 23 décembre – Pour son ultime match d’une année civile réussie, Amiens décroche un bon nul à Bordeaux (1-1) à deux jours de Noël. Pourtant, la rencontre était mal partie et il fallut attendre les derniers instants pour voir Eddy Gnahoré égaliser et marquer son dernier but de la saison sous la tunique picarde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *