Régis Gurtner (Amiens SC) : « On a hâte d’en découdre »

Gurtner Amiens SC
Vincent Poyer/Icon Sport

Dix-septième au moment de lancer sa deuxième partie de saison, suite à son match reporté la semaine dernière contre Ajaccio, l’Amiens SC veut relancer une série positive à l’occasion du match contre QRM, ce samedi. Rappelant l’importance de rester focalisé sur l’objectif maintien, Régis Gurtner sait que la reprise s’annonce cruciale. Entretien.

Régis Gurtner, votre dernier match date du 22 décembre. On imagine que vous avez hâte de rejouer…

Oui, on a hâte d’en découdre, ça va faire du bien après notre match remis de la semaine passée. Moi je n’ai pas joué depuis le Paris FC, donc j’ai des fourmis dans les jambes pour reprendre. On a repris un peu au compte-goutte. J’espère qu’on sera le plus complet possible pour ce match, pour ramener une victoire à l’extérieur. La dernière c’était Guingamp en août je crois. On va aller à Quevilly avec beaucoup d’ambition. On peut les rattraper au classement. On sait que Quevilly a perdu 3-0 à Bastia, ils auront à cœur de bien se reprendre devant leur public. A nous de mettre les ingrédients pour essayer de remporter ce match là.

Malgré la fin d’année 2021 positive, vous n’êtes que dix-septième aujourd’hui, ça reste compliqué…

Oui tout le monde en a conscience. Ce n’est pas parce que l’on a gagné deux matches de suite en décembre qu’on a changé notre façon de voir les choses. On joue toujours le maintien, à nous de prendre des points rapidement pour s’extirper de cette zone. On est ex-aequo avec Grenoble, à nous de prendre des points pour sortir de cette zone là. On doit se concentrer sur Quevilly, qui est un adversaire direct pour le maintien.

On a l’habitude d’entendre qu’Amiens n’est pas à sa place, mais ça fait plusieurs mois que la situation dure…

Ca fait six mois qu’on est englués en bas de classement. A nous de faire une grosse série pour sortir de là. On a de la qualité. On doit être régulier sur la deuxième partie de saison pour se sortir de cette zone. C’est ce qu’il nous a manqué sur le début de saison.

Êtes-vous rassuré par rapport à l’état d’esprit du groupe par rapport à la situation d’il y a quelques semaines ?

Oui, tout le monde a pris conscience des efforts à fournir pour gagner un match en Ligue 2. Le groupe en est conscient aujourd’hui. Jouer un maintien, ça passe par gagner des matches comme celui de demain (samedi). On s’attend à un combat à Quevilly. A nous de le remporter.

Cela fait trois semaines que vous n’avez pas joué. Comment avez-vous vécu cette période ?

On n’a coupé l’entraînement que six jours. On fait des oppositions à l’entraînement. Avec mon expérience, j’ai appris à gérer ce genre de match de reprise. Malgré trois semaines, on a faim de ballon, et envie de jouer ce match contre Quevilly.

L’équipe avait trouvé un vrai équilibre avant la trêve, il faut espérer que la coupure n’ait pas cassé cette dynamique…

Je pense qu’on est tous conscients de ce qu’on a su faire de bien avant la trêve. A nous de reproduire ça dès demain à Quevilly sur la deuxième partie de saison. On sait d’où l’on vient. On a su faire cette série là parce qu’on n’était vraiment pas bien et dos au mur, à nous de ne pas reproduire les mêmes erreurs, pour repartir sur une série positive.

Vous sentez l’équipe en jambes malgré cette reprise difficile ?

Je pense que la coupure à Noël a fait du bien mentalement. On n’a pas trop le temps de perdre en intensité. On a bien repris, les reprises individuelles sont bien suivies par tout le staff, donc je pense que tous ceux qui seront sur le terrain demain seront aptes à fournir les efforts pour ramener une victoire.

Vous étiez absent avec le Covid l’an dernier, mais cela peut quand même servir à l’équipe sur l’enchaînement des matches ?

C’est le boulot du staff de mettre tous les joueurs à disposition. On gère plutôt bien ces semaines là. L’an dernier, on a aussi connu cela. On va s’appuyer là-dessus pour jouer ces matches et être performant sur les trois rencontres.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires