Régional 2 : L’ESC Longueau repris dans les derniers instants

La préparation pour la saison prochaine en Régional 1 se poursuit pour l’ESC Longueau ! Opposés à l’US Saint-Maximin, les cheminots ont concédé leur troisième match nul de la saison (1-1). Un résultat qui ne satisfait pas Sébastien Léraillé, conscient des nombreux efforts qu’il reste à fournir avant de rejoindre l’échelon supérieur.

Un match nul au goût amer

La frustration était grande chez l’entraîneur des cheminots à la suite de la rencontre face à Saint-Maximin, ce dimanche. Menant au score grâce à un but de Finaz peu après le premier quart d’heure de jeu (1-0, 18e), l’ESC a laissé passer une occasion en or de prendre le large en ratant un penalty en première période. Le tout avant d’effectuer un second acte en demi teinte. « Si on mène 2-0 à la mi-temps, le match est plié, commente Sébastien Léraillé. En deuxième mi-temps, on a eu un problème d’attitude, d’investissement. Les joueurs sont peut-être déjà en vacances et c’est dommage parce qu’on tenait le bon bout, même si on n’était pas mis en danger. On a commencé à reculer, je suis passé à cinq défenseurs et puis on a eu beaucoup de mal à gérer la profondeur et les ballons aériens. »

Régional 2 : Sébastien Léraillé prolonge l’aventure à Longueau

Et la punition est finalement arrivée dans le temps additionnel de la rencontre sur ce type de menace (1-1, 92e). Une finalité irritante d’autant plus que l’état d’esprit de ses joueurs n’était pas irréprochable. « Les garçons pestaient parce qu’on était passés à cinq, mais aujourd’hui, ce n’est pas eux qui décident. Quand je demande quelque chose, je m’attend à ce qu’il y ait de l’investissement. Là, il n’y en a pas eu, lance l’entraîneur de l’ESCL. On a plutôt subi le changement tactique. Si tu fais ça en menant 1-0 contre Vitré, je suis sûr que ce n’est pas la même suite. Cela prouve qu’on a encore beaucoup de travail à faire pour la saison prochaine. Quand il faut tenir un résultat, passer à cinq en défense est une des choses qu’il faudra maîtriser. »

L’invincibilité finale se rapproche

En définitive, Saint-Maximin a réussi un authentique exploit dans cette poule de Régional 2 : ne pas perdre face aux triomphants cheminots de René Playe. « Saint-Maximin est la seule équipe que nous n’avons pas battus et qui met beaucoup d’agressivité dans le bon sens du terme. On a eu du mal à se sortir de cette agressivité mais il va falloir s’y faire parce que dans le Nord, c’est ce qu’il se passe, déclare l’entraîneur des cheminots en projection à la saison suivante en Régional 1. Au lieu de jouer dans l’axe par rapport à ces équipes-là, il faut beaucoup plus utiliser la largeur et on ne l’a pas fait du tout. »

Sébastien Léraillé : « Il y a un fossé énorme entre le R2 et le R1 »

Toutefois, le bilan proposé par Sébastien Léraillé possède des points de réjouissance avec l’insertion continue de jeunes joueurs de l’ESC. Un projet que l’entraîneur des cheminots cherche à pérenniser avec le club samarien. « La satisfaction, c’est que Ounnoune et Arselin ont joué. Ce sont deux jeunes de 18 ans qui sont venus avec moi et qui ont eu de bonnes attitudes. » D’autant que le club n’a pas été épargné par les blessures de ses cadres lors de cette saison. « Il ne nous reste plus qu’un match et la saison se terminera. Je pense que ça va faire du bien les vacances et qu’ils vont vouloir rester invaincus. À un match de la fin, ce serait dommage de passer à côté, mais bon si on le mérite, on le restera. On aura marqué de notre empreinte de la saison et c’est tout au bénéfice des joueurs. »

Et le repos sera bel et bien mérité avant de débuter une nouvelle saison qui risque d’être encore plus éreintante pour l’ensemble du club ! Le dernier rendez-vous aura lieu à Pont Sainte-Maxence, ce dimanche, et pourrait bien voir les cheminots terminer invaincus.

Jean-Baptiste PLOYART (avec R.P.)

US SAINT-MAXIMIN – ESC LONGUEAU : 1-1 (0-1)

23ème journée de Régional 2

Stade Letellier, Saint-Maximin

Arbitre : M. Dechamps

But : Finaz (18e) pour Longueau

ESC LONGUEAU : Chatalen (g.) – Roussel, Hédé, Bocquillon, Ouannoune – Demetz, Lemaire – Desenzani, Tassart, Finaz – Bouvet.

Entrés en jeu : Vanpuywelde, Bertin, Arselin.

Entraîneur : Sébastien Léraillé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *