Régional 2 : L’Amiens Portugais veut rester invaincu !

LE11HDF

A trois journées de la fin de la saison, l’Amiens Portugais entend bien poursuivre sa phase retour quasi-parfaite en ramenant un bon résultat de Marcq-en-Baroeul, dimanche après-midi. Le tout avec un objectif simple en tête : rester invaincu pour préserver une place dans le top 5.

Benoît, dans quel état d’esprit abordez-vous cette fin de saison sans véritable enjeu sportif ? 

Les deux objectifs de la fin de saison sont de rester invaincus pour asseoir notre bonne deuxième partie de saison et se conforter sur l’orientation prise et de peaufiner le contenu pour être prêt dès le début la saison prochaine. On sait que l’effectif va sans doute bouger par la force des choses, avec des joueurs qui pourraient repartir pour des raisons personnelles. L’idée est de s’atteler à garder la grande majorité de l’effectif pour travailler dans la continuité. On ne peut pas se permettre de reprendre le même retard et de laisser autant de points en route.

Pour atteindre cet objectif, il va falloir résister face à une équipe de Marcq capable du meilleur comme du pire…

Ils viennent d’en mettre quatre à Miannay, c’est une équipe réputée pour être très joueuse sur son synthétique. C’est un bon gros test qui nous attend. Généralement, on préfère jouer les équipes joueuses. Maintenant, depuis janvier on a aussi réussi à s’en sortir contre des blocs plus bas. A voir aussi quelle équipe on va avoir face à nous sachant que c’est une réserve de National 3. Ca reste intéressant de voir si on sera capable de rivaliser dans le contenu et de confirmer nos progrès des dernières semaines.

Propos recueillis par Romain PECHON

MARCQ-EN-BAROEUL (b) – AMIENS PORTUGAIS

20ème journée de Régional 2

Dimanche 15 mai, 15 heures

Stade Georges Niquet, Marcq en Baroeul

Arbitre : M. Sueur

Pour ne rien manquer de l’actu, suivez également Le11 sur Facebook, Twitter et Instagram

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *