Régional 1 : Longueau pour conserver la tête, Abbeville pour garder espoir

Au sommet du classement, Longueau joue peut-être bien sa montée dès ce week-end avec son déplacement à Grande-Synthe, l’actuel troisième. A l’autre extrémité du classement, Abbeville veut enchaîner après sa victoire à Gravelines pour entretenir l’espoir du maintien. Au milieu de tout ça, Camon est guidé par un seul souhait : terminer du mieux possible à défaut de courir après un objectif concret. Présentation complète de la 20ème journée de Régional 1.

Un tournant important pour Longueau

Leader depuis la semaine et son match nul contre Camon concomitant avec la défaite de Marck à Pays de Cassel (2-1), Longueau va sans doute disputer son match le plus difficile de cet ultime mois de compétition en se rendant à Grande-Synthe pour y défier « l’équipe la mieux armée pour monter » selon Sébastien Léraillé. « Depuis le départ, je dis que c’est le favori à la montée et ensuite pour bien figurer en National 3, confirme Sébastien Léraillé. Ils ont des moyens bien supérieurs à nous, trois à quatre joueurs sous contrat fédéral, des garçons qui travaillent au club. Maintenant, un championnat est long et tout reste possible même si on est le petit contre le gros et ça me va très bien d’être dans dans cette posture. » 

Un discours tenu tout au long de la saison et assumé dans cette ligne droite finale que Longueau aborde pourtant en tant que leader. « Etre là où on est aujourd’hui, c’est un petit miracle, assure Léraillé. On fait une très belle saison, qui peut même devenir exceptionnelle si on va au bout. On a trois points d’avance mais il ne faut pas se focaliser sur ça, on en est encore très loin. Il faut avant tout s’atteler à faire un bon match et à retrouver une certaine solidité défensive, parce que je trouve qu’on encaisse trop de buts ces derniers temps. Ensuite, il faudra être ambitieux dans le match dès qu’on le pourra. Ce sera un match difficile, parce qu’ils ont le meilleur buteur, de la qualité dans toutes les lignes, mais on savait que ce serait difficile en jouant tout le haut de tableau sur la fin de saison. »

Après avoir tenu tête à Marck, Longueau pourrait bien faire un grand pas en avant en cas de bon résultat à Grande-Synthe, même si Sébastien Léraillé assure « qu’aucune différence ne sera faite à l’issue de ce match ». A défaut, une grosse option pourrait tout de même être prise pour une équipe qui aimerait « rester invaincue sur la phase retour et invaincue à domicile sur l’ensemble de la saison. » Si tel était le cas, Longueau ne sera sans doute pas loin du compte à l’arrivée. Premier examen de passage, et non des moindres, ce dimanche à Grande-Synthe.

GRANDE-SYNTHE – ESC LONGUEAU

20ème journée de Régional 1

Dimanche 15 mai, 15 heures

Stade Deconinck, Grande-Synthe

Arbitre : M. Six

Abbeville a repris espoir !

Vainqueur pour la première fois depuis le mois d’octobre, le week-end dernier à Gravelines, le SC Abbeville a repris espoir à trois matches du terme. « A force de se dire que c’était notre dernière chance, on ne pouvait plus reculer. Sans victoire, on aurait été contraint de terminer en roue libre, concède Mathieu Vallois. On a décroché ces trois points qui font beaucoup de bien, qui nous permettent de revenir à trois points du premier non-relégable. Tout est encore jouable pour nous. » De quoi rebooster le moral des troupes au cœur de ce sprint final avec encore deux matches à disputer à l’extérieur avant une potentielle finale contre Marck-en-Calaisis, qui pourrait encore être en course pour la montée en National 3.

« Franchement, l’ambiance n’était pas forcément au beau fixe ces derniers temps, il y avait toujours un bobo, un problème de terrain. Mais là, même avant le match contre Gravelines, j’ai senti qu’il se passait quelque chose, promet le coach du SCA. J’en ai parlé aux joueurs avant le match et ça s’est confirmé sur le terrain avec la victoire à la clé. » Pour autant, le plus dur reste à faire pour une équipe d’Abbeville qui demeure relégable avant d’aller défier Pays de Cassel, dimanche. « Gravelines n’était qu’une première marche, il en reste au moins deux à gravir et trois matches à jouer à 200% pour aller chercher le maintien, juge Vallois. On peut déjà se sortir de la zone rouge en cas de victoire à Pays de Cassel, avant d’aller à Steenvoorde, un concurrent direct et un match qu’il ne faudra pas louper. »

Dans l’espoir que Pays de Cassel soit « un peu en roue libre« , « n’ayant plus la possibilité de jouer la montée ni la crainte de lutter pour le maintien », le SC Abbeville peut également miser sur le fait que cinq équipes sont encore en course pour le maintien. « Dans ce contexte, il est difficile d’imaginer de petits arrangements, sachant qu’il y aura en plus pas mal de confrontations directes. Cette fin de championnat est alléchante, ça va se passer sur le terrain et on va tout donner. »

R.P.

PAYS DE CASSEL – SC ABBEVILLE

20ème journée de Régional 1

Dimanche 15 mai, 15 heures

Complexe Sportif, Arneke

Arbitre : M. Merlot

Camon veut garder le cap

Une semaine après son match nul à Longueau, l’US Camon aimerait bien terminer la saison de la meilleure des manières, à défaut de pouvoir se mêler à la lutte pour la montée. Face à une équipe de Gravelines qui reste sur une défaite à domicile contre Abbeville, les hommes de Titi Buengo auront aussi pour ambition de confirmer leur récent succès à Jovelin face à Outreau, après avoir laissé filer de trop nombreux points à domicile cette saison.

US CAMON – GRAVELINES

20ème journée de Régional 1

Dimanche 15 mai, 15 heures

Stade Lucien Jovelin, Camon

Arbitre : M. Desson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.