RC Lens : octobre de tous les dangers ?

RC Lens
Norbert Scanella / PanoramiC / Imago

Désormais deuxième de la Ligue 1 après huit journées disputées, le RC Lens sera encore un peu plus attendu au tournant dans un mois d’octobre qui pourrait s’avérer dangereux. Avec le surprenant Reims, le séduisant Montpellier et le très dangereux Lyon, ce troisième mois de compétition sera loin d’être aisé. Présentation.

Reims, le match piège par excellence

Dauphin du Paris Saint-Germain depuis son superbe succès à Marseille, le RC Lens a maintenant un nouveau statut à assumer en Ligue 1, à commencer dès demain, face à Reims. Néanmoins, la réception des Rémois sera loin d’être une partie de plaisir pour Franck Haise et ses joueurs. Dans un Bollaert à nouveau à huis-clos suite aux débordements du derby, les Artésiens devront se méfier d’une équipe joueuse sous Oscar Garcia et revigorée par un large succès acquis le week-end passé contre Nantes (3-1). Attention, danger !

Wesley Saïd (RC Lens) : « C’était un peu le projet rêvé pour moi »

Montpellier, la promesse d’un beau match ?

Le retour de trêve ne sera pas des plus aisés pour les Lensois avec un déplacement piégeux sur la pelouse de Montpellier. Bien plus joueurs avec Olivier Dall’Oglio que l’an dernier sous Michel Der Zakarian, les Montpellierains sont néanmoins cantonnés en deuxième partie de tableau avec neuf points en six rencontres. Surtout, les matches du MHSC sont spectaculaires, avec pas moins de trente buts inscrits sur les huit rencontres disputées. Deux attaques productives face à des défenses ouvertes, ce Montpellier – Lens pourrait être un feu d’artifice !

Metz, victoire obligatoire

Certes, un entraîneur et des joueurs diront toujours qu’ils jouent tous les matches pour les gagner et qu’aucun adversaire n’est simple. Néanmoins, la réception de Metz s’apparente à une victoire obligatoire pour une équipe qui prétend avoir des ambitions de haut de tableau. Barragiste, n’ayant décroché son premier succès de la saison que le week-end dernier à la faveur d’un Brest encore bien plus mal en point, les Messins ne comptent que six points après huit sorties et ont surtout déjà concédé seize buts. Les Lensois n’ont d’autre choix que de s’imposer pour ce qui pourrait être le retour du public à Bollaert après le derby.

Franck Haise (RC Lens) : « On ne va pas se prendre pour d’autres »

Lyon, le gros qui se réveille

La conclusion de ce mois d’octobre sera la même que celle de septembre puisque le RC Lens doit se rendre sur la pelouse d’un gros nom. Encore une fois chez un Olympique, les Lensois iront cette fois à Lyon, défier un OL qui a connu un début difficile mais se réveille petit à petit grâce aux principes de jeu de Peter Bosz. Cette dernière rencontre d’octobre s’annonce plus qu’alléchante entre deux coaches portés par l’envie du jeu vers l’avant.

Le calendrier détaillé du RC Lens :

1 octobre : Reims (à domicile)

17 octobre : Montpellier (à l’extérieur)

24 octobre : Metz (à domicile)

31 octobre : Lyon (à l’extérieur)

Le pronostic de la rédaction : 7 points sur 12

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.