RC Lens : le conseil de classe de la phase aller 2022/2023

RC Lens
Franco Arland / Icon Sport

Alors que la première partie de saison du RC Lens se résume grossièrement à série qui ne s’est jamais vraiment arrêtée, même malgré la trêve de la Coupe du Monde, l’heure est venue pour le 11 Lensois de distribuer les bons et les mauvais points à travers un conseil de classe assez particulier. 
Le meilleur joueur

Si le RC Lens a la meilleure défense de la Ligue 1 devant le Paris Saint-Germain, ce qui est loin d’être une mince affaire, il le doit à une très bonne défense mais également à un excellent gardien. Auteur de nombreuses parades de grande classe durant la première partie de saison, Brice Samba a apporté une nouvelle dimension dans les buts grâce à son jeu pied et sa lecture du jeu. Un véritable plus à tous les niveaux.

La belle surprise

Arrivé en provenance de Clermont avec la difficile tâche de remplacer l’indispensable Cheick Doucouré, parti en Angleterre, Salis Abdul Samed a rapidement mis tout le monde d’accord. Infatigable à la récupération, il n’a raté qu’un seul match… pour suspension, jouant 90 minutes lors de chacun des vingt autres matches. Parfait pour l’équilibre du milieu de terrain, il a vite fait oublier son prédécesseur. C’est dire la qualité des ses performances.

La recrue

Pour toutes ces raisons, le choix de la meilleure recrue estivale s’avérait bien compliqué entre une révélation qui explose au grand jour et le gardien de la meilleure défense du championnat de France. Mais les nombreux points rapportés par le dernier rempart artésien dans des matches clés comme contre Marseille ont timidement fait pencher la balance en faveur de Brice Samba. Le tout sans oublier un très bon Loïs Openda jusqu’ici.

Le meilleur match

Pour différentes raisons, la réception de Lorient restera gravé dans les mémoires du RC Lens au moment de refaire le fil de la saison. Tout d’abord, sportivement, car, face à une équipe en feu à ce moment de la saison, les Lensois montraient leur supériorité (5-2), et ce, malgré une avance de deux buts gâchée. Puis extra-sportivement, avec la prolongation de contrat de Seko Fofana à l’issue de la rencontre, en plein milieu du terrain. Une soirée folle à plus d’un titre.

Le moins bon match

En conclusion d’un petit marathon de début de saison, le déplacement à Nantes faisait quelque peu pâle figure à côté d’un excellent premier quart de championnat. Une semaine après avoir perdu Jonathan Gradit sur blessure, les Artésiens livraient une bien pâle copie du côté de la Beaujoire, entre imprécision technique, difficulté physique et pertes de duels trop fréquentes. A l’arrivée, un match terne mais qui permettait tout de même de récolter un point.

La moyenne générale : 9/10

Difficile de donner une note plus basse à ce début de saison au presque parfait d’un RC Lens qui a impressionné la France du foot mais également l’Europe. Emballant, alléchant, très solide défensivement et pas avare en buts, le club dirigé par Franck Haise n’a connu qu’un seul point noir jusqu’à présent, un derby perdu et durant lequel il est passé à côté de son second acte. Un léger contre-temps dans une première moitié de saison presque parfaite.

Adrien ROCHER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *