RC Lens : Jonathan Clauss va (encore) prendre son mal en patience

Jonathan Clauss RC Lens
JB Autissier / Panoramic / Imago

Ce jeudi, Didier Deschamps annonce sa liste pour le prochain rassemblement de l’équipe de France. Et alors que l’équipe de France semble sur le point d’adopter de manière définitive un schéma avec des pistons, Jonathan Clauss devrait encore être ignoré par le sélectionneur des Bleus. Une situation que l’intéressé aborde avec beaucoup de philosophie.

Clauss encore boudé par Deschamps

Meilleur piston droit de Ligue 1 depuis un peu plus d’un an, Jonathan Clauss pourrait mériter une sélection en équipe de France. C’est en tout cas le sentiment des supporters du RC Lens et de nombreux observateurs. Malheureusement, Didier Deschamps ne semble pas sur la même longueur d’onde si l’on en croit Franck Haise, questionné sur une possible sélection de son joueur mercredi en conférence de presse : « Je n’en sais rien. Je crois qu’il n’y a pas eu de pré-convocation arrivée au club pour Jonathan. A partir de là je ne pense pas qu’il puisse y avoir de convocation. »

Effectivement, les chances de voir Jonathan Clauss intégrer l’équipe de France, qui va affronter le Kazakhstan au Parc des Princes (13 novembre) puis se rendre en Finlande (16 novembre) dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022, semblent minces voire nulles. Invité de l’émission Rothen s’enflamme la semaine dernière, Jonathan Clauss était revenu sur ce serpent de mer l’envoyant chez les Bleus. « Je le prends avec beaucoup de recul, en souriant surtout, assurait-il. Je ne me prends pas la tête par rapport à ça. » 

« Je me concentre sur Lens, même si c’est une phrase bateau. Je sens que je progresse ici et je ne pense pas avoir fini de progresser. C’est beau à entendre de plus en plus souvent par de plus en plus de monde, mais je ne fais pas une fixette dessus, poursuivait Jonathan Clauss. Je suis heureux d’être là, je suis heureux de l’entendre car c’est flatteur mais je prends du recul. Je ne me mets pas de pression particulière par rapport à ça. »

A désormais 29 ans et un tout juste un an du Mondial au Qatar, Jonathan Clauss voit néanmoins les portes de l’équipe de France progressivement se refermer devant lui. En dépit de dernières prestations très limites, Benjamin Pavard semble demeurer intouchable aux yeux de Didier Deschamps, qui compte également sur Léo Dubois et Nordi Mukiele avant même d’envisager une convocation pour Jonathan Clauss.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires