RC Lens : Frankowski, le précieux homme à tout faire

RC Lens Frankowski
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Unique buteur le week-end dernier face à Auxerre, Przemyslaw Frankowski a confirmé son retour réussi de la coupe de Monde. Moteur du collectif de Franck Haise, le Polonais incarne parfaitement une équipe du RC Lens qui ne cesse de repousser ses limites. Décryptage. 

Le parfait soldat

Que ce soit à gauche, comme ce fut le plus souvent le cas la saison dernière, ou bien à droite – une véritable tendance depuis le départ de Jonathan Clauss, Przemyslaw Frankowski fait partie des joueurs sur qui Franck Haise sait pouvoir compter dans une saison. « Depuis qu’il est là, il est bon. De temps en temps, il a peut-être un coup de moins bien comme tous les joueurs. Globalement, depuis qu’on a recruté Frankie on peut se louer de sa régularité dans les performances, se félicite l’entraîneur des Sang er Or. Je crois qu’on peut-être satisfait de lui depuis qu’il est là. »

Recruté pour un peu plus de deux millions à l’été 2021, Przemyslaw Frankowski fait alors figure d’inconnu pour le grand public. Si l’ailier de formation est international polonais depuis trois ans, il évolue à ce moment-là dans un championnat à l’exposition très limitée en Europe, à savoir la Major League Soccer (MLS), le championnat américain. Pas de quoi échapper aux radars de la cellule de recrutement du RC Lens, convaincu à la fois par les qualités du joueur que par sa personnalité. « C’est un joueur très polyvalent, intelligent qui a beaucoup de qualités, de dynamisme, décrivait Franck Haise lors de sa présentation à la presse en août 2021. 

L’homme des grands matches 

Depuis l’international polonais a donné raison à son entraîneur à de multiples occasions, notamment en se montrant décisif dans les grands matches. Si tout le monde a encore en tête son ouverture du score lors de la récente victoire face au PSG (3-1), Przemyslaw Frankowski avait également été l’homme à l’origine de succès dans le derby (1-0) en septembre 2021. Le tout avant d’être crucial dans la très belle victoire du RC Lens au Vélodrome (2-3) un mois plus tard. Depuis son arrivée dans l’Artois, l’ancien joueur des Chicago Fire a déjà délivré sept passes décisives et fait trembler les filets à huit reprises.

Et si son dernier but en date contre Auxerre n’est sans doute pas celui qui restera le plus dans les mémoires, il s’est avéré extrêmement précieux pour permettre au RC Lens de s’extirper du piège bourguignon. Surtout, ce fut le premier inscrit sur penalty par Przemyslaw Frankowski, jusqu’ici derrière de nombreux joueurs (Sotoca, Openda, Fofana) dans la hiérarchie des tireurs. « Frankie est le premier tireur depuis quelques matches, précise Franck Haise. On n’avait pas eu encore de  penalty et il n’avait pas eu l’occasion de le montrer. Je connais la capacité de Frankie d’être relâché, parce qu’il a beaucoup de maîtrise émotionnelle et technique. C’est pour ça que je l’ai mis en premier et c’est bien pour l’équipe qu’il est marqué. »

Une marque de confiance supplémentaire de la part de son coach, conscient qu’il tient en son numéro 29 un joueur polyvalent, fiable et l’état d’esprit irréprochable. « L’avantage est que j’en ai beaucoup comme ça« , glisse dans un sourire Franck Haise. Reste que Przemyslaw Frankowski, qui semblait un peu en retrait en début de saison et sous la menace d’un Jimmy Cabot sur la pente ascendante avant sa vilaine blessure contre Montpellier, est plus que jamais un atout majeur pour un RC Lens plus que jamais en lice pour une qualification en coupe d’Europe… et plus si affinités.

Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *