RC Lens : cinq choses à savoir avant Montpellier [J11]

RC Lens
Baptiste Fernandez / Icon Sport

Défait lors du derby la semaine passée sur la pelouse de Lille (0-1), le RC Lens va devoir se mettre en quête d’un rebond immédiat à domicile contre Montpellier dans le cadre de la onzième journée de Ligue 1.

Le RC Lens pour rester intraitable à Bollaert

Si une impressionnante série d’invincibilité a pris fin la semaine passée, une autre est toujours en cours et pas des moindres. Invaincu à Bollaert depuis le 5 mars dernier et un revers contre Brest (0-1), les Lensois ont depuis enchaîné dix rencontres sans s’incliner devant leur public, signant notamment cinq victoires en cinq sorties sur leur pelouse en 2022/2023. Vers une passe de six contre Montpellier ?

Montpellier n’avance plus

Si Lens attire les critiques positives depuis le début de la saison, c’est bien l’inverse qui frappe Montpellier. S’ils pointent à une intéressante dixième place, les joueurs d’Olivier Dall’Oglio font du surplace depuis un mois, s’étant inclinés à quatre reprises sur les cinq derniers matches pour un petit succès. Deuxième meilleure attaque mais troisième pire défense, le MHSC est un paradoxe cette saison.

Trois joueurs sous la menace

Si Franck Haise devrait pouvoir compter sur le même groupe que lors de la semaine passée, sans Jonathan Gradit ni Wuilker Fariñez, trois de ses joueurs pourraient bientôt être suspendus en cas d’avertissement reçu ce samedi. Ainsi, Florian Sotoca, Jimmy Cabot et Facundo Medina seraient amenés à manquer la réception de Toulouse, le vendredi 28 octobre prochain, s’ils étaient avertis par Hakim Ben El Hadj face au MHSC.

Retrouvailles arbitrales

Un peu plus d’un mois après le succès acquis face à Troyes sous ses ordres – avec notamment le long débat sur un possible pénalty ayant causé la blessure de Jonathan Gradit – le RC Lens va retrouver Hakim Ben El Hadj au sifflet. Les Montpellierains, quant à eux, n’ont pas encore croisé sa route cette saison et n’ont pas de grands souvenirs avec l’officiel de 44 ans, ayant été accrochés par Strasbourg (1-1) et défaits à Nantes (0-2) la saison dernière.

Mettre le derby derrière

Un accroc qui ne doit rester qu’un simple soir « sans », voilà toute la difficulté qui attend les joueurs de Franck Haise, ce week-end. Défaits pour la première fois depuis six mois, qui plus est face au rival, les Artésiens devront livrer un match plus complet que la semaine passée pour rebondir et immédiatement chasser les possibles doutes qui peuvent suivre un revers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *