Quel état de forme pour le LOSC lors de cette reprise ?

Chevalier Fonte LOSC
Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Coupe du Monde oblige, le calendrier de la Ligue 1 a été bousculé, donc celui du LOSC. Avec deux matches dans une intervalle de quelques jours, les hommes de Paulo Fonseca ont été mis au défi, après une préparation concluante. Quel bilan affiché ? Quatre points, est-ce satisfaisant ? Analyse.

Clermont, une victoire arrachée

Quelques jours seulement après Noël, les Dogues sont sur le pont. Objectif : relancer la machine et transformer l’essai des matches amicaux. Le défi est de taille, tant la statistique est frappante : Clermont l’a toujours emporté à domicile contre le LOSC. Mais ère Paulo Fonseca oblige, les chiffres ne sont plus la vérité absolue. Cela s’est vérifié non sans mal, tant le pressing des Clermontois a été impactant. Muselés, les Lillois doivent compter sur Angel Gomes pour les relancer et provoquer un penalty pour tout débloquer. Se faisant justice lui-même, l’Anglais insuffle une nouvelle dynamique. Mieux : il va déclencher d’une manière ou d’une autre l’entrée de Mohamed Bayo. Ce dernier, ancien du Clermont Foot, va faire le break de manière symbolique pour sa nouvelle équipe. Ainsi, il inscrit son premier but sous les couleurs des Dogues et offre la victoire aux siens. Un succès qui permet de bien démarrer la reprise.

Le résumé de Clermont – LOSC

Reims, de l’inefficacité fatale

Quoi de mieux que de démarrer 2023 devant ses proches et à la maison ? La réception de Reims se fait à Pierre-Mauroy, dans un stade plutôt clairsemé, mais loin d’être vide. Avec le retour de Jonathan David en tant que titulaire, les supporters du LOSC sont heureux. C’est d’ailleurs le Canadien qui va lancer cette rencontre en première période, d’un but « chanceux » où le gardien rémois ne peut reprendre le ballon.
Néanmoins, c’est mal connaître le Stade de Reims que de le penser fini. Bien au contraire, Will Still et ses hommes n’ont rien lâché et ont fini par punir Lille. Jens Cajuste, tout juste entrant, crucifie Lucas Chevalier qui ne peut rien faire, et obtient l’égalisation. En cause, l’efficacité des Lillois est clairement mise à mal et remise en cause. Pire : un propos en conférence de presse de la bouche de Paulo Fonseca va cristalliser ses relations avec les supporters, et ainsi créer une fausse polémique. Bien dommage, c’est la double peine entre les deux points perdus et cet imbroglio.

Le résumé de LOSC – Reims

Mercato, recruter pour progresser ?

Depuis le 1er janvier, le mercato hivernal fait rage. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Lille est attendu au tournant. Aussi bien par ses supporters que par les observateurs. Le premier dossier à régler pourrait être celui de Léo Jardim ? Départ ou pas départ ? De fait, le portier brésilien, écarté du poste de titulaire depuis de longues semaines, pourrait rebondir au Brésil. Pourtant, rien n’est assuré pour cet hiver, cet été étant la piste la plus plausible. Toujours du côté des départs, Jonathan David s’avère courtisé. Manchester United et Chelsea sont sur les talons, mais le dossier devrait se boucler cet été.
Et pour les arrivées ? Plusieurs pistes ont émergé, à commencer par Maghnes Akliouche. Déjà sur les tablettes lilloises cet été, le milieu offensif monégasque est muselé par son club, qui souhaiterait le prolonger. Cependant, Olivier Létang ne lâche pas l’affaire et y croît. Aussi, Mohamed Ali Ben Romdhane est courtisé au milieu, lui qui a participé à la Coupe du Monde avec la Tunisie. Plusieurs clubs de Ligue 1 sont dessus. Si aucune tendance ne se dégage, tout reste possible.

Pour ne rien rater du mercato du LOSC

Pavel CLAUZARD

Le bilan du LOSC après la reprise :

Clermont – LOSC : 0-2

LOSC – Reims : 1-1


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *