Que la fête soit belle pour le RC Lens !

RC Lens
Christophe Saidi / FEP / Icon Sport

Moins fringuant depuis trois matches, le RC Lens va devoir enfiler de nouveau ses habits de lumière pour tenir tête au Paris SG et offrir un beau cadeau à ses supporters à l’occasion de la Sainte Barbe, ce samedi pour le choc de la 17ème journée de Ligue 1.

Une réception particulière

En temps normal, la réception du Paris Saint-Germain constitue déjà un évènement en soit. Alors quand elle coïncide avec la Sainte Barbe, cette rencontre prend une saveur particulière pour le RC Lens. « C’est d’abord un match particulier pour plein de gens amoureux du RC Lens et de la région, parce que c’est la Sainte-Barbe, avoue Franck Haise. On en a déjà parlé, on a eu des discussions sur le maillot, sur les couleurs et sa symbolique. Ceux qui étaient déjà au club étaient au courant, on en a aussi parlé avec les nouveaux et les joueurs étrangers pour leur faire part de l’importance de cette symbolique. »

« On sait que c’est très important pour nos supporters et quand on a la chance de recevoir un grand club pour un tel évènement, tous les éléments sont réunis pour essayer de faire en sorte que la fête soit la plus belle possible« , enchaîne Jean-Louis Leca. Victorieux des Parisiens la saison dernière à Bollaert (1-0), les Lensois connaissent la recette pour s’offrir le scalp de l’actuel leader. « On sait d’ores et déjà qu’on va avoir beaucoup moins le ballon, détaille dans un premier temps Franck Haise. Ce n’est pas nouveau contre Paris, c’est le cas pour une grande partie de leurs adversaires. »

« Pour autant, ne pas avoir le ballon c’est une chose mais il faut le récupérer le plus souvent et du mieux possible, continue l’entraîneur artésien. Ensuite, il faut savoir bien l’utiliser sur des attaques placées mais aussi rapides. Défendre uniquement ne sera pas suffisant. » D’autant plus que le RC Lens s’avère poreux dans ce secteur récemment. « Prendre huit buts en trois matches, c’est un problème collectif, nuance toutefois le technicien lensois. Ce qui n’empêche pas l’existence d’erreurs individuelles, qui peuvent se cumuler sur un même but. Quand on prend des buts, ce n’est pas qu’un problème en défense. »

Pour faire tomber l’ogre parisien, Il faudra néanmoins élever les curseurs à tous les niveaux pour une équipe qui n’a pas réussi à l’emporter lors des trois dernières sorties. Histoire que la fête soit inoubliable.

A.R. avec A.L.

RC LENS – PARIS SAINT-GERMAIN

Seizième journée de Ligue 1 Uber Eats

Samedi 4 décembre, 21 heures

Stade Bollaert-Delélis, Lens

Arbitre : M. Letexier

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires