Professionnel, le LOSC se qualifie en huitièmes !

Rémy Cabella LOSC
Franco Arland/Icon Sport

Toujours en lice en Coupe de France, le LOSC recevait Pau pour les 1/16es de finale ce dimanche. Face à une formation de Ligue 2, les Dogues n’ont pas été époustouflants, mais ils ont fait le travail. Un contre-son-camp ainsi qu’une magnifique frappe d’Angel Gomes auront suffi à Lille pour décrocher sa qualification pour les huitièmes.

Un CSC pour seul but

Alors que les Palois ne se projettent guère, c’est Jonathan David qui obtient la première occasion. Il parvient à frapper, mais son tir n’est absolument pas cadré (4′). Quelques instants plus tard, José Fonte trouve Mohamed Bayo grâce à un long ballon. Néanmoins, Massamba Ndiaye est vigilant dans ses cages pour le reprendre. Le LOSC presse et met en place sa main mise sur le ballon. Cette stratégie peine à payer, même si Rémy Cabella a une occasion. Sur un ballon qui fuse dans la surface de Pau, il reprend le ballon, mais sa frappe est bien trop haute (9′).

Après un long temps calme, Carlos Baleba réveille Pierre Mauroy d’un tir en entrée de surface. Cependant, ce n’est pas cadré et le gardien était dessus (21′). Rémy Cabella a bien cru ouvrir le score peu de temps après cette occasion. Parfaitement servi à ras de terre par Zhegrova, le milieu offensif est seul, se retourne, mais ne lit pas bien le jeu. Sa frappe est trop forte et trop haute. Mais les efforts finissent pas payer pour l’ancien montpelliérain. En effet, le Kosovar rentre à l’intérieur sur son côté droit, centre au point de penalty pour qu’un Lillois coupe. Finalement, c’est Xavier Kouassi, défenseur de Pau, qui dévie le ballon dans ses propres cages (1-0, 37′). Un poteau de Rémy Cabella, qui a bien cru au break, viendra clore cette première période maîtrisée.

Angel fait le break

Au retour des vestiaires, la première alerte survient très rapidement avec Carlos Baleba qui frappe. Son tir est capté par le gardien palois (48′). Sur le même ton que la première période, le match est peu dynamique, même si le LOSC se procure quelques occasions. À l’image de Zhegrova qui trouve Benjamin André quasiment dans la surface, mais le milieu frappe à côté. Quelques minutes après, Mohamed Bayo rate une occasion immanquable. Idéalement servi au point de penalty par Jonathan David, le Guinéen ne reprend pas le ballon, qui ne donne rien. Nouvelle occasion pour Bayo par la suite, trouvé en profondeur. Cette fois-ci, Ndiaye sort de sa cage pour dégager du pied le ballon.

Sur son côté gauche, Timothy Weah décoche une frappe cadrée, mais que le portier palois écarte en se couchant (70′). Le LOSC a connu un gros moment de doute sur une perte de balle que Pau a tenté d’exploiter. José Fonte tacle l’attaquant, qui parvient à s’en défaire. Vigilant, Lucas Chevalier met son poing pour dégager la balle. Entré peu de temps avant, Angel Gomes ne tarde pas à se montrer. Éloigné de la surface, l’Anglais décoche une frappe appuyée qui vient se loger dans la lucarne (ou presque) de Ndiaye pour le break (2-0, 79′). Deux minutes plus tard, Lucas Chevalier est sollicité par un attaquant, mais se couche doucement pour dévier cette frappe en corner. La seule dernière occasion dangereuse proviendra du LOSC par Alan Virginius, qui a remplacé Bayo. Idéalement lancé en profondeur, le jeune attaquant est face au gardien, mais sa frappe est timide (84′).

Assurant l’essentiel, le LOSC se débarrasse de Pau et rallie les 1/8es de finale. Alors que bon nombre d’écuries de Ligue 1 sont d’ores et déjà éliminées, les Dogues ont toutes leurs chances de faire un parcours. Tirage au sort demain soir pour déterminer le prochain adversaire de Lille.

À Villeneuve d’Ascq, Pavel CLAUZARD

LOSC – Pau : 2-0 (1-0)

1/16e de finale de Coupe de France

Décathlon Arena – Stade Pierre Mauroy

Arbitre : M. Léonard

Buts : Kouassi (C.S.C, 37′) et Angel (79′)

Avertissements : X

LOSC (4-2-3-1) : Chevalier – Diakité, Alexsandro, Fonte, Weah – André, Baleba (Angel, 73′) – Zhegrova (Ismaily, 74′), David (Makhabé, 89′), Cabella – Bayo (Virginius, 82′)

Remplaçants : Jardim (g.), Jakubech (g.), Yoro, Djalo, Gudmundsson, Angel, Ismaily, Virginius

Absents : Bamba (mollet), Martin (adducteurs), Adam Ounas (cheville), André Gomes (mollet), Lihadji (choix de l’entraîneur)

Entraîneur : Paulo Fonseca

Pau (3-5-2) : Ndiaye – Sow (Yattara, 72′), Kouassi, Ruiz – Abzi (Monzango, 72′), Koffi, Saivet, Sylvestre, Beusnard (D’Almeida, 33′) – George (Boli, 55′), Bassouamina (Lespinasse, 72′)

Remplaçants : Olliero (g.), Monzango, Boli, D’Almeida, Evans, Bouchlarhem, Yattara, Nisic

Absents : N.C

Entraîneur : Didier Tholot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *