Pour le LOSC, bien finir la phase aller

Jonathan David LOSC
Franco Arland/Icon Sport

Toujours pas vainqueur en championnat en 2023, le LOSC cherche la solution pour renouer avec le succès. Afin d’achever la phase aller de la meilleure des manières, les Dogues reçoivent Troyes, déjà battu auparavant en Coupe de France. La victoire sera primordiale pour ne pas perdre contact avec l’avant du classement.

Un problème d’efficacité chronique ?

Il s’agit du sujet prégnant actuellement au LOSC. Dans quel état est l’efficacité des Dogues ? Plutôt moyen. En tout cas, ce fut l’un des sujets de ce samedi, auquel Paulo Fonseca ne s’est pas dérobé. « C’est très important de confirmer notre identité de jeu, nos intentions à chaque match. C’est vrai que nous avons beaucoup d’occasions et que nous devons faire mieux en marquant plus de buts. Par contre, l’équipe se crée les occasions. Je ne suis pas préoccupé, inquiet par la situation. L’équipe continue à faire son match, son jeu. »

Est-ce que cette inefficacité engendre de la frustration ? Forcément, à écouter les joueurs qui sont les acteurs du match. C’est le cas de Benjamin André, qui a épilogué sur ce sujet. « Évidemment que l’efficacité c’est important, la façon dont on joue, le plaisir qu’on prend. Je pense très sincèrement et en étant honnête qu’on a beaucoup plus de chances de prendre des points avec la manière dont on joue, même si on manque d’efficacité. » D’ailleurs, la façon de jouer est très évidente aux yeux du milieu de terrain. « Je suis beaucoup plus rassuré en me disant qu’on crée des occasions, même si on en rate, plutôt que de me dire qu’on galère, qu’on marque un but comme ça. C’est beaucoup plus positif de se dire ça. Il faut être beaucoup plus tueurs et plus tranchants quand on a ces situations-là, mais il faut voir que les équipes qu’on affronte ne savent pas trop comment faire. »

Le mercato au coeur de l’actualité

Ce samedi, la présence d’Olivier Létang a permis d’aborder un sujet quelque peu intéressant : le mercato. Quelle stratégie pour le LOSC en vue de cet hiver ? Le président lillois n’a pas tergiversé. « La première des choses, c’est qu’il est hors de question que l’on perde des éléments qui pourraient nous rendre moins performants. Timo (Weah) a eu une première partie de saison contrariée par une blessure. On a travaillé patiemment et calmement pour qu’il puisse être de retour avant la trêve internationale et qu’il puisse participer à la Coupe du Monde, ce qui était important pour lui. Aujourd’hui, il va bien et est en capacité de jouer plusieurs postes. »

Si Timothy Weah devrait rester, c’est dans le sens des arrivées que cela pourrait bouger. En effet, Paulo Fonseca a fait part de sa volonté de trouver un arrière droit lors de ce mercato. Sans en dire trop, Olivier Létang a évoqué cette possibilité, tout en assurant des forces en présence. « On n’a pas de phénomène d’urgence, car on a trois garçons qui peuvent jouer à ce poste. On a Bafo (Diakité), on a Timo (Weah) qui a joué à ce poste et aussi Tiago (Djalo). J’ai entendu dire qu’à droite, nous sommes moins offensifs, alors que c’est la façon de jouer de Paulo. Encore une fois, sur le mercato de janvier, il faut des garçons qui arrivent avec la capacité à être performants, qui soient fits et qui aient la bonne mentalité. »

Pavel CLAUZARD

LOSC – Troyes

Dix-neuvième journée de Ligue 1 Uber Eats

Mercredi 11 janvier, 13 h 00

Stade Pierre Mauroy, Villeneuve-d’Ascq

Arbitre : M.Gaillouste


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *